in

L’ISS filme une météorite pénétrant notre atmosphère

Crédits : Agence spatiale européenne / Paolo Nespoli

Les astronautes de l’ISS, en perpétuelle orbite autour de la Terre, ont pu capturer des images incroyables et rarissimes, celles d’une météorite entrant dans l’atmosphère terrestre ! Situé aux premières loges, l’auteur des images a déclaré avoir fait un vœu.

« Faites un vœu… Moi, je l’ai déjà fait » plaisante le spationaute italien Paolo Nespoli, actuellement à bord de la station spatiale internationale (ISS).

Il faut savoir que les astronautes de l’ISS sont idéalement situés pour observer de nombreux phénomènes naturels tels que des ouragans, des orages géants, ou encore des aurores boréales qui se produisent au niveau des pôles. Ce 5 novembre 2017, l’équipage de l’ISS a pu apercevoir et surtout filmer une météorite pénétrant dans l’atmosphère terrestre.

Vue de la terre, cette météorite n’est autre qu’une étoile filante, comme on peut en voir des dizaines de fois au cours d’une vie lorsque les conditions sont réunies : endroit isolé, ciel dégagé et pollution lumineuse absente. Néanmoins, les images capturées en timelapse à travers les hublots de l’ISS par l’astronaute italien sont très rares. Sur Twitter, l’intéressé a déclaré :

« On voit beaucoup de météorites depuis l’ISS, mais je n’ai jamais réussi à filmer une. Cette fois-ci, j’ai eu de la chance et j’ai filmé une boule de feu, une très brillante et rapide météorite qui tombait sur Terre à une vitesse d’environ 40 kilomètres par seconde. »

Cela n’est pas sans rappeler le récent périple du français Thomas Pesquet, ayant vécu presque 200 jours à bord de la station spatiale internationale. L’astronaute relatait régulièrement son quotidien mais surtout, nous gratifiait de ses multiples magnifiques clichés.

En juillet 2017, l’astronaute américain Jack Fischer avait publié ses images d’une incroyable aurore boréale qui ressemblait à « un burrito étonnant noyé dans une sauce exceptionnelle ».

Voici les fameuses images de la météorite publiées par l’Agence spatiale européenne (ESA) :

Sources : MashableOuest France