in

Voici le premier morceau de musique composé par une intelligence artificielle

Crédits : iStock

C’est officiel, Google continue ses avancées dans le monde de la robotique avec son projet Magenta, qui vient de composer un morceau de musique de 90 secondes au piano. 

C’est une première mondiale dans l’histoire de l’Humanité : une machine dotée d’une intelligence artificielle (IA) a composé toute seule un morceau de piano. Le projet s’appelle Magenta et il vise à développer la créativité de l’intelligence artificielle. Il est disponible et accessible à tous les programmeurs depuis fin 2015. Les ingénieurs de Google Brain en charge de ce projet ont inséré des milliers d’exemples de musique dans la mémoire du robot. C’est ensuite via son intelligence artificielle qu’il a réfléchi puis composé sans l’aide de personne un morceau composé à partir de seulement 4 notes.

Pas un chef d’oeuvre, au premier abord, la musique nous fait penser à une ancienne sonnerie de téléphone. Pour rendre la création moins simple et nulle, les ingénieurs ont rajouté quelques percussions. Au bout d’un moment, la machine finit par modifier ou complexifier un peu sa composition, car c’est une IA qui apprend par l’exemple. C’est en tout cas assez prodigieux de constater qu’un robot peut réfléchir et composer quelque chose et ce n’est que le début.

Le débat sur l’art, l’humain et la machine ne prendra pas fin aujourd’hui, ni même demain. Mozart ou Beethoven sont encore tranquilles, car si les progrès en termes d’intelligence artificielle de ces dernières années sont impressionnants, les programmes liés à l’art sont encore très bêtes. Ils ont besoin d’énormément d’exemples, des millions, pour arriver à reconnaitre un schéma et à le reproduire ou en créer un semblable. Douglas Eck, un des chercheurs en charge de ce projet estime d’ailleurs que nous n’en sommes qu’aux prémisses de cette technologie, mais qu’il espère de rapides progrès.

Même si Magenta est encore un projet qui doit progresser, Google veut donner la possibilité aux artistes de commencer à l’utiliser en tant qu’outil. Le code source est aussi disponible en ligne gratuitement afin que n’importe quel développeur puisse l’enrichir ou le personnaliser. Plus Magenta progressera, plus celui-ci sera ouvert, notamment avec des outils faciles à prendre en main pour des musiciens et autres artistes.

Source : Magenta