in

L’incroyable cliché d’un orang-outan tendant la main à un humain qu’il pensait en danger

Crédits : anil_t_prabhakar / Instagram

Un jeune photographe amateur a pris un cliché incroyable en Indonésie. Il s’agit d’une photo immortalisant l’aide qu’a voulu apporter un orang-outan à un être humain. L’homme était immergé dans l’eau et le primate lui a tout simplement tendu la main dans le but de l’aider.

Une photo incroyable

Dans un article publié par CNN le 8 février 2020, il est question d’un cliché qui a depuis fait le tour du monde ! Cette image immortalise un orang-outan tentant d’aider un humain qu’il pensait en danger. En réalité, le cliché a été publié le 23 janvier sur Instagram par Anil Prabhakar, un photographe amateur qui se trouvait dans la partie indonésienne de l’île de Bornéo. L’intéressé a indiqué que l’homme sur le cliché était un membre de la Borneo Orangutan Survival Foundation, fondée en 1991. Comme son nom l’indique, cette fondation agit pour la conservation de ces primates.

Selon le photographe, l’homme chassait le serpent dans une rivière. Rappelons que certains serpents s’attaquent parfois de manière fatale aux orangs-outans. Alors que le volontaire était presque complètement immergé dans l’eau, le primate est apparu et lui a tendu la main, pensant que celui-ci se trouvait prisonnier des eaux boueuses. Toutefois, l’homme a refusé cette main tendue et s’est éloigné. Anil Prabhakar lui a ensuite demandé la raison de ce refus et l’intéressé a expliqué que l’orang-outan était avant tout un animal sauvage à protéger.

instagram orang-outan aide humain
Crédits : anil_t_prabhakar / Instagram

Les orangs-outans en danger critique d’extinction

Derrière ce cliché se cache une terrible réalité. En effet, les orangs-outans subissent de manière terrible les effets de la déforestation au profit des cultures, principalement de palmiers. Selon la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN), l’orang-outan de Bornéo (Pongo pygmaeus) est en danger critique d’extinction. Il s’agit de l’échelon situé juste avant celui relatif à une extinction à l’état sauvage. Selon les experts étudiant ce primate, celui-ci pourrait totalement disparaître d’ici une ou deux décennies si rien n’est fait d’ici là.

En 2018, d’autres images très touchantes concernaient déjà un orang-outan de l’île de Bornéo. Le primate avait vainement tenté de s’opposer à un bulldozer responsable de la disparition de la forêt. Alors que la déforestation fait rage sur cette île, ce genre d’acte de résistance serait de moins en moins rare. À l’époque, l’incident avait déjà permis de faire la lumière sur ce qui est finalement une évidence : la déforestation au profit de la culture de palmiers provoque l’effondrement de la population d’orangs-outans, et ce par la destruction de leur habitat.

Source

Articles liés :

Une nouvelle espèce d’orang-outan découverte, déjà menacée

Comme les humains, les orangs-outans sont capables de “parler du passé”

Une carte pour montrer que notre empathie change en fonction des espèces animales