in

L’impact de l’alcool sur le fœtus, un problème de santé publique ?

Crédits : Max Pixel

Une nouvelle campagne de prévention insiste sur le fait que les femmes enceintes ne doivent absolument pas consommer d’alcool durant leur grossesse. En effet, l’alcoolisation fœtale peut être à l’origine de nombreux problèmes de santé.

L’agence Santé Publique France a lancé une nouvelle campagne de prévention destinée aux femmes enceintes, à l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation au Syndrome d’Alcoolisation Fœtale qui se déroulera le 9 septembre 2018. Des chiffres très préoccupants ont également été communiqués. En effet, sur la période 2006-2013 en France, pas moins de 3000 bébés ont été impactés par une des conséquences liées à une consommation d’alcool pendant la grossesse, comme l’indique un communiqué du 4 septembre.

Il est ici question d’alcoolisation fœtale (TCAF) ou d’exposition prénatale à l’alcool. Dans une forme plus aiguë, il peut s’agir d’un syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF). Les conséquences peuvent être multiples sur l’enfant à naître : retard de croissance physique, malformations, déficit de l’attention, difficultés liées à la mémoire ou encore retard mental. Par ailleurs, il s’agit de troubles pouvant relever du handicap, et ce n’est pas sans raison que le SAF est habituellement qualifié de syndrome malformatif rare.

Selon l’agence Santé Publique France, le chiffre exact de bébés ayant présenté ce genre de trouble en France entre 2006 et 2013 est de 3207, dont 452 présentaient la forme la plus lourde d’alcoolisation fœtale. La région Réunion était la plus impactée avec 0,36 cas pour 1000 naissances, c’est-à-dire cinq fois le taux national ! D’ailleurs, rappelons que la campagne est bien sûr déclinée dans les départements d’Outre-Mer.

Le communiqué rappelle que les femmes sont évidemment libres de consommer de l’alcool durant la grossesse, mais que les risques sont bel et bien présents. En revanche, la campagne martèle avec insistance un slogan qui devrait logement être pris au sérieux : « Par précaution, zéro alcool pendant la grossesse ».

Source

Articles liés :

Fin d’un mythe, l’alcool serait dangereux dès le premier verre annonce une nouvelle étude !

Chez les jeunes, les décès liés à l’alcool ont brusquement augmenté

Pourquoi une étude internationale à 100 millions de dollars sur l’alcool a été abandonnée