in

Le LiFi, l’internet par la lumière, enfin prêt à bousculer le marché

Crédits : Wikimedia

Une start-up estonienne vient de tester pour la première fois la technologie de transmission sans fil LiFi, qui transfère les données via la lumière visible, dans un contexte commercial.

Que la lumière soit et internet fut. Voilà comment nous pourrions résumer la technologie LiFi (Light Fidelity), inventée il y a plus de 4 ans et qui aujourd’hui est prête pour le marché grand public. Annoncé jusqu’à 100 fois plus rapide que le WiFi, le LiFi est une technologie qui exploite la lumière LED visible afin de transférer des données en utilisant la modulation de lumière à haute fréquence pour coder et transmettre des informations. À l’inverse du WiFi qui utilise la partie radio du spectre électromagnétique, le LiFi travaille quant à lui avec le spectre optique compris entre la couleur bleue (670 THz) et la couleur rouge (480 THz).

Présenté pour la première fois par Harald Hass de l’université d’Édimbourg en 2011, le professeur mettait en avant la sûreté du LiFi par rapport au WiFi traditionnel. En effet, ne pouvant pas traverser les murs, il limiterait ainsi les risques de piratage et pourrait s’avérer un complément efficace dans le domaine des banques, des centres de recherche et développement et d’autres industries dites sensibles. En contrepartie, son utilisation serait restreinte à une zone fixe. En outre, les chercheurs affirment que les ondes lumineuses sont inoffensives pour le corps humain.

RTEmagicC_45776_Lightbulbs_Could_Replace_WiFi_Hotpsots_1_txdam36253_9dd4e4
Crédits : Boston University

En France, plusieurs entreprises travaillent sur cette technologie depuis 2012. L’entreprise Lucibel avait testé son prototype dans les locaux de son partenaire Sogeprom, filiale de la Société Générale dédiée à l’immobilier, assurant une connexion Internet haut débit bidirectionnelle de 1 Gb/s. En laboratoire, des chercheurs ont d’ores et déjà pu enregistrer une vitesse de 224 Gbps, ce qui révèle parfaitement le potentiel de la technologie.

Cependant, le développement du LiFi ne se fera pas sans la démocratisation des lampes LED, même si les dernières estimations font état de 14 milliards d’ampoules LED utilisées dans le monde. « Il faudra alors équiper chaque élément d’éclairage d’une micro-puce, ce qui permettrait à ces lampes de servir à la fois de source lumineuse et de moyen de transfert des données » conclut Harald Haas.

Source : Futura-Sciences