in

Les Cananéens n’auraient pas totalement disparu, et on sait maintenant qui sont leurs descendants

Crédit : Dr. Claude Doumet-Serhal/Wellcome Trust Sanger Institute

Une étude suggère que les Libanais actuels seraient les descendants directs des Cananéens. Il semblerait alors que ce peuple n’ait en effet pas été anéanti comme cela est suggéré dans certains textes religieux.

Ainsi les Cananéens n’auraient pas totalement disparu. Du moins, leurs gènes auraient survécu. Des scientifiques dont les travaux ont été publiés ce jeudi dans l’American Journal of Human Genetics ont en effet récemment comparé l’ADN récupéré sur des ossements (l’os pétreux, un os du crâne) vieux de 4 000 ans de cinq personnes identifiées comme d’origine cananéenne avec celui de 99 personnes libanaises. Les résultats suggèrent que les lignées d’ancêtres de tous les Libanais sont à environ 90 % cananéennes, le reste relevant de différentes populations eurasiennes.

« Nous avons constaté que les Cananéens étaient un mélange de personnes locales qui se sont installées dans des villages agricoles pendant la période néolithique et de migrants de l’est qui sont arrivés dans la région il y a environ 5 000 ans », explique Marc Haber, du Wellcome Trust Sanger Institute au Royaume-Uni. « Ce qui est particulièrement intéressant dans cette étude, c’est qu’elle prouve que le peuple libanais vit dans cette région depuis des millénaires et n’a pas bougé d’un iota », ajoute le généticien Pierre Zalloua. « Pour la première fois, nous avons des indices génétiques montrant une continuité démographique dans la région depuis les populations cananéennes de l’âge du bronze à celles d’aujourd’hui », explique cette fois-ci Claude Doumet-Serhal, coauteure de cette étude.

Crédit : Dr. Claude Doumet-Serhal/Wellcome Trust Sanger Institute

Les Cananéens, qui occupaient cette région durant l’âge du bronze de 3 000 à 1 000 ans avant l’ère chrétienne, étaient en fait des Phéniciens sémites. Ils s’établirent dans le pays de Canaan sur la côte, entre le mont Carmel au Liban jusqu’à Ougarit au nord, aujourd’hui en Syrie. Les Cananéens ont notamment inventé le premier alphabet, et établi de nombreuses colonies dans le bassin méditerranéen. Malgré cela, les références historiques sur ce peuple sont très limitées. Historiens et anthropologues ont en effet longtemps débattu de l’origine génétique des Cananéens et de ce qui est advenu de ce peuple. Les instruments d’aujourd’hui auront ainsi permis de répondre à cette question.

Source