in

L’histoire de la rhinoplastie ultrasonique

La piezochirurgie pour la chirurgie du nez

Il y a 10 ans, l’expression rhinoplastie ultrasonique n’existait pas. Personne ne connaissait la piezochirurgie en rhinoplastie. Pourtant 2 ou 3 équipes avaient publié sur l’utilisation de techniques de piezochirurgie pour la chirurgie du nez (Dr Robiony, Dr Pribitkin et Dr Cochran) mais l’usage de ces techniques ne s’est pas répandu du fait de nombreuses difficultés :

  • Les seuls instruments piezo existant étaient développés pour la chirurgie dentaire, maxillofaciale, la neurochirurgie… et pas adaptés à l’ensemble des gestes réalisés en rhinoplastie.
  • Les abords chirurgicaux limités rendaient très compliquée l’utilisation de ces instruments.
  • L’absence de compréhension des variations anatomiques de la voute osseuse et cartilagineuse, mais aussi du comportement biomécanique des os du nez et des concepts de stabilité osseuse rendait l’utilisation des instruments piezo aussi hasardeux que celui des instruments classiques.
  • Le coût prohibitif des unités de piezo utilisées rendait son application impossible pour la rhinoplastie du quotidien.

La rhinoplastie ultrasonique du Dr Gerbault

Il y a 10 ans, en 2013, le Dr Olivier Gerbault a commencé à collaborer avec un laboratoire de piezochirurgie japonais (NSK) pour développer des instruments spécifiques de rhinoplastie ultrasonique. Il a utilisé pour la première fois l’expression rhinoplastie ultrasonique pour décrire non seulement les instruments mis au point (appelés « inserts »), mais aussi les techniques et les abords spécifiques destinés à faciliter l’utilisation de la rhinoplastie ultrasonique.

Pour cela, il est allé au laboratoire d’anatomie les weekends afin de mettre au point les instruments de rhinoplastie ultrasonique et les techniques d’ostéotomies, d’ostectomie et de rhinosculpture ultrasoniques. Il a eu la chance de partager ses travaux et son expérience avec ses collègues et amis de l’International Rhinoplasty Research Society (les docteurs R.Daniel, R. Davis, C. East, A. Goksel, A. Kosins, M. Kovacevic, G. Marcells, P. Palhazi, Y. Saban, D. Toriumi, V. Zholtikov).

Développement en collaboration avec le laboratoire Acteon

En 2014, le Dr Gerbault a changé de partenaire pour le développement des instruments de rhinoplastie ultrasonique et collabore depuis avec le laboratoire français Acteon.

Ces nouveaux instruments de rhinoplastie ultrasonique pouvaient être utilisés au bloc opératoire et lui ont permis d’opérer de façon routinière l’ensemble de ses patients avec les instruments et techniques qu’il a mis au point.

Rhinoplastie par voie ouverte étendue

Toujours en 2014, le Dr Gerbault a développé l’utilisation de la voie ouverte étendue permettant de visualiser la totalité de la pyramide osseuse et d’effectuer de façon simple et précise les différents gestes de rhinoplastie ultrasonique, alors que le fait de soulever la peau du nez au-dessus des parois osseuses était un tabou absolu jusqu’alors.

En effet, le risque d’effondrement osseux était important avec l’utilisation d’instruments classiques.

Présentation de la technique

Puis, le Dr Gerbault a présenté pour la première fois l’ensemble de ses travaux sur la rhinoplastie ultrasonique dans différents congrès internationaux (1ère présentation mondiale au congrès de Bergame en mars 2014, puis aux Etats Unis, en Turquie, en Europe, au Brésil…).

Il a été difficile à l’époque de faire accepter la nécessité d’apprendre de nouvelles techniques, de soulever les tissus du nez de façon plus étendue que la normale, et beaucoup s’interrogeaient sur les résultats à long terme. Un certain nombre de chirurgiens pensaient qu’il ne s’agissait que de marketing et que ces instruments et techniques de rhinoplastie ultrasonique ne se développeraient pas.

Ouverture de la rhinoplastie ultrasonique au grand public et aux patients

Les instruments de rhinoplastie ultrasonique d’Acteon ont été mis sur le marché en 2016. Ces instruments étaient les premiers inserts dédiés spécifiquement à la rhinoplastie.

A la différence des autres inserts, ils sont plus fins pour la majorité d’entre eux, ont des scies avec une angulation spéciale destinée à faciliter la réalisation des ostéotomies.

Ce sont les seuls à avoir également des râpes qui sont fondamentales dans plusieurs techniques de rhinoplastie, et aussi fondamentales pour avoir un dos du nez bien lisse.

Enfin c’est le seul laboratoire qui produit des inserts longs pour la rhinoplastie ultrasonique par voie fermée, mais aussi pour les septoplasties ultrasoniques et notamment pour la réalisation précise de coupes du septum essentielle en rhinoplastie de préservation pour les préservations du dorsum.

Bilan de 10 ans de rhinoplastie ultrasonique

Depuis 10 ans, l’utilisation quotidienne des techniques de rhinoplastie ultrasonique ont permis de comprendre comment les os du nez se comportent, bougent, sont stables ou pas, selon les instruments utilisés, mais aussi selon le positionnement des zones où les os sont coupés et selon la façon dont l’os est sculpté.

Cela a amélioré la compréhension de la chirurgie osseuse du nez et permet d’éviter de nombreuses imperfections en rhinoplastie. De nouvelles techniques de stabilisation osseuse ont pu être mises au point par le Dr Gerbault, avec des sutures ou bien des greffons de stabilisation dans les traits de fracture.

La rhinoplastie ultrasonique s’est répandue sur les 5 continents, et est utilisée actuellement par les chirurgiens les plus réputés en rhinoplastie. Cela témoigne simplement de l’efficacité de ces techniques et des bénéfices qu’elles apportent sur les techniques traditionnelles.

Précautions avant de choisir un chirurgien esthétique pour sa rhinoplastie

Cependant, il est important de comprendre que la rhinoplastie ultrasonique ne garantit pas un bon résultat. Et réciproquement, on peut obtenir un bon résultat même si on n’utilise pas la piezochirurgie lors d’une rhinoplastie.

La précision et la douceur des gestes de rhinoplastie peuvent être grandement améliorées par les instruments et les techniques de rhinoplastie ultrasonique. Ils permettent aux chirurgiens moins expérimentés d’acquérir une plus grande fiabilité dans le remodelage osseux du nez.

De mauvais résultats peuvent également survenir si les instruments ou les techniques ne sont pas utilisés correctement. C’est pourquoi il est essentiel que le chirurgien qui pratique la rhinoplastie par ultrasons ait l’expérience et la formation nécessaires.

Les réseaux sociaux sont un excellent moyen de constater que la rhinoplastie ultrasonique est souvent utilisée par les chirurgiens à des fins de marketing. Il ne faut pas se laisser prendre par les sites qui font l’éloge de la rhinoplastie ultrasonique, même s’ils sont écrits par des chirurgiens peu ou pas expérimentés.

Le Dr Gerbault a passé de nombreuses années à se renseigner sur les risques, les avantages et les bénéfices des techniques de rhinoplastie par ultrasons. Il est difficile d’être un expert en rhinoplastie ultrasonique si l’on n’a pas été correctement formé et si l’on n’a pas eu de réelle expérience.

La rhinoplastie ultrasonique n’implique pas seulement l’utilisation d’outils piézoélectriques pour la chirurgie du nez. Elle peut remodeler et façonner l’ensemble du nez avec une grande précision, tant pour les techniques de préservation que pour les techniques de rhinoplastie structurelle. Cela réduit considérablement le risque de défauts, à condition de respecter les règles relatives à la stabilité osseuse.