in

Vidéo : le lézard Jésus-Christ est capable de marcher sur l’eau

basilic vert saurien lézard branche arbre rivière
©Artush/iStock

Son surnom annonce la couleur : le lézard Jésus-Christ, ou basilic vert (Basiliscus plumifrons), est capable de marcher, ou plutôt de courir sur l’eau. Retour sur ce saurien unique en son genre.

Le lézard Jésus-Christ, un saurien capable de marcher sur l’eau

Le basilic vert est une espèce de saurien de la famille des corytophanidae, renommé « lézard Jésus-Christ » à juste titre, du fait de son incroyable faculté à courir sur l’eau à l’aide de ses pattes arrière. Cette espèce de reptile est originaire d’Amérique du Sud, évoluant dans les zones humides du Guatémala, du Nicaragua, du Costa Rica ou encore du Panama.

Une technique de fuite unique

Lorsqu’il pressent un danger, le lézard émeraude à la crête atypique se laisse tomber dans le cours d’eau le plus proche, doté de la faculté unique de courir sur l’eau pour semer ses prédateurs (oiseaux de proie, mammifères terrestres ou autres reptiles). L’animal, aussi vif qu’agile, se place ainsi en position bipède, utilisant la vitesse de ses pattes arrière palmées pour se maintenir à la surface de l’eau sans y plonger.

Notons que cette technique de fuite concerne aussi bien les lézards adultes que les lézardeaux.

basilic vert saurien reptile lézard Jésus-Christ marcher courir eau
©Dominik Hack/iStock

Une morphologie parfaite pour courir sur l’eau

Du fait de sa faible masse associée à la large surface de contact avec l’eau, le basilic vert est ainsi capable de courir sur les rivières de son milieu naturel, pouvant atteindre une vitesse maximale de 10 km/h.

Le lézard Jésus-Christ s’aiderait également de sa queue pour se maintenir à la surface de l’eau, celle-ci créant une légère vague aidant le saurien à ne pas couler. À titre de comparaison, pour reproduire le comportement du lézard, un humain devrait atteindre une vitesse d’environ 110 km/h et disposer d’une masse musculaire quinze fois plus puissante qu’un homme normal…

Bien que les plans d’eau lui soient familiers, notamment pour échapper à ses prédateurs, le basilic vert n’est pas réputé pour être un habile nageur à l’instar d’autres reptiles.

Les reptiles vous passionnent ? Découvrez le plus grand lézard d’Europe, que vous pourriez d’ailleurs croiser en Vendée.