in

L’Europe lance aujourd’hui son « taxi de l’espace »

Crédits : Capture vidéo

Ce mercredi 11 février 2015 marque l’entrée de l’Europe dans une nouvelle spatiale. En effet, l’IXV pour l’Intermediate eXperimental Vehicle de l’Agence spatiale européenne (ESA) va effectuer son premier vol à 14 heures, heure française, sur le centre spatial de Kourou en Guyane, afin de vérifier la capacité des Européens à pouvoir faire revenir sur terre un engin spatial.

Aujourd’hui, à 14 h, l’Europe va lancer un avion spatial expérimental à bord de la fusée Vega pour un vol test d’une durée de 100 minutes à plus de 450 kilomètres de hauteur. Objectif premier, entrer sans encombre et sans dégât dans l’atmosphère. En effet, lors de la pénétration dans l’atmosphère, la température devrait atteindre 1 600 degrés. Si tout se passe comme prévu, les parties noires du véhicule devraient tenir le coup, tandis que les blanches, « moins chères et plus légères », se dégraderont.

Deuxième objectif, la maniabilité du véhicule lors de sa chute. IXV sera amené à bon port grâce son fuselage, qui lui permet de planer, et à «deux volets situés à l’arrière qui fonctionnent comme des pattes de canard» pour diriger l’appareil lors de sa chute comme nous l’explique 20 minutes.

Si l’opération réussit, elle permettra à l’Europe de se doter, à terme, de l’appareil le plus polyvalent possible qui sera capable d’effectuer des missions spatiales aussi variées que de mettre en orbite des satellites, collecter des informations, ou bien être capable à la fois d’emmener et de ramener des équipages sur terre.

L’Europe accuse un sérieux retard face aux russes, chinois et américains dans sa capacité  de ramener des objets sur Terre sans qu’ils ne soient altérés par le trajet. La Russie avec sa capsule Soyouz, peut d’ores et déjà organiser le retour des astronautes sur Terre. De son côté, la NASA vient de lancer en décembre son véhicule expérimental Orion avec succès.

L’IXV devrait terminer son vol dans l’Océan Pacifique avant d’être récupérée par un navire. Suivez en direct le lancement du « taxi de l’espace » en cliquant sur ce lien.

© ESA–J. Huart, 2014
Crédits : ESA–J. Huart, 2014