in ,

L’étrange mal qui touche ces deux frères pakistanais, paralysés dès la nuit tombée

Crédits : iStock

Au Pakistan, Abdul Rasheed et Shoaib Ahmed, deux frères âgés de 9 et 13 ans, mènent une vie classique d’enfants. La journée seulement, car dès la nuit tombée, ils perdent toute faculté et se trouvent paralysés, jusqu’au lever du jour, le lendemain.

Quel est le mystérieux mal qui touche Abdul Rasheed et Shoaib Ahmed, respectivement 9 et 13 ans, ces deux jeunes Pakistanais qui se trouvent paralysés dès lors que la nuit tombe ? Actifs tout au long de la journée, ces deux frères voient leur corps se raidir les rendant incapables de se déplacer ou même de parler une fois la nuit tombée. Dès le lever du soleil, le lendemain, ils retrouvent pourtant l’ensemble de leurs facultés.

Un réel mystère pour la communauté médicale pakistanaise. Javed Akram, professeur de médecine à l’Institut pakistanais des sciences médicales, a déclaré à l’agence Associated Press qu’il n’avait aucune idée pour expliquer l’origine des symptômes de ces frères, rebaptisés les “enfants solaires”. “Nous prenons ce cas comme un défi. Nos médecins effectuent des tests médicaux pour déterminer pourquoi ces enfants restent actifs durant la journée, mais ne peuvent pas ouvrir les yeux, parler ou juste manger dès que le soleil se couche” déclare le professeur, qui ajoute que l’ensemble des frais médicaux est à la charge du gouvernement.

Personne d’autre dans la famille ne présente ces étranges symptômes. Des analyses médicales complètes des deux jeunes frères ont été envoyées à l’étranger pour approfondir les examens, et des chercheurs prélèvent également des échantillons dans le sol et dans l’air du village d’origine de la famille, situé près de Quetta, capitale de la province du Baloutchistan, dans le sud-ouest du Pakistan.

Je pense que mes fils puisent leur énergie du soleil” avance le père, qui précise que ses deux enfants vivent de la sorte depuis leur naissance. Mais cette hypothèse est peu plausible selon les autorités médicales, puisque les deux enfants peuvent encore bouger normalement lorsqu’ils sont confinés dans une pièce sombre ou lorsqu’il pleut.

Source : dailymail