in

L’étonnant cas de cette femme allergique à une multitude de choses… même son mari !

Credits : Scott et Johanna Watkins © GoFundme

Johanna Watkins est une Américaine qui vit un quotidien particulièrement difficile : la jeune femme subit des réactions allergiques extrêmes dès lors qu’elle entre en contact avec une multitude de choses. Elle est même devenue « allergique » à son mari.

Pour cette habitante de Minneapolis (dans le Minnesota aux États-Unis), le quotidien est devenu un véritable calvaire. La jeune femme de 29 ans est atteinte du « syndrome d’activation mastocytaire », une condition qui dérègle la façon dont son système immunitaire réagit aux stimuli. Ainsi, elle subit de violentes réactions allergiques dès lors qu’elle entre en contact avec de nombreuses choses comme la plupart des aliments, les produits chimiques, la poussière ou encore l’odeur des autres personnes.

Même son mari provoque en elle des réactions extrêmes : « Je ne peux pas trop m’approcher d’elle. Je ne peux pas l’enlacer sans lui faire du mal », explique Scott Watkins à la chaîne américaine Fox 9. « Dès que la porte ouvre, je peux le sentir. Mon corps se met en mode attaque. Ma gorge se serre automatiquement », déclare celle qui vit désormais dans une pièce équipée de plusieurs purificateurs d’air. Le cas de la jeune femme est particulièrement sévère et aucun traitement ne parvient à contrôler sa condition.

La jeune femme, qui a dû quitter son poste d’enseignante, a vécu des symptômes moins extrêmes pendant plusieurs années, mais a été formellement diagnostiquée en 2015. Depuis, ni la chimiothérapie ni les médicaments n’ont eu d’effets sur elle et ses symptômes se sont plutôt aggravés. À ce jour, seuls 15 aliments sont encore tolérés par son corps.

Afin de rendre le quotidien de sa femme plus confortable en réalisant des aménagements spéciaux dans leur maison, Scott Watkins a lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme GoFundMe. « En raison du caractère potentiellement mortel de la maladie de Johanna et de son pronostic incertain, il est devenu clair que nous avions besoin d’une maison permanente et plus de sécurité », y écrit-il. Des aménagements qui impliquent l’installation d’un système de filtration d’air spécial, retirer l’amiante des murs et rénover la cuisine pour la rendre hypoallergénique pour Johanna qui a l’espoir de revenir dans leur maison pour Noël.