in ,

L’Espagne utilise des drones pour assurer le confinement de sa population

Capture vidéo Youtube

En quarantaine depuis plusieurs jours, l’Espagne confine sa population, tout comme la France. Toutefois, les policiers locaux ont appliqué un moyen astucieux pour s’assurer que les mesures sont respectées par les citoyens. En effet, des drones déambulent dans les rues de Madrid, la capitale espagnole, rappelant à l’ordre les réfractaires.

Des drones dans les rues

Ce 14 mars 2020, l’Espagne annonçait des mesures de confinement à destination de sa population. En effet, la situation du voisin ibérique est plus grave que la nôtre avec 9 942 cas de coronavirus pour 342 décès. Les citoyens ne peuvent plus sortir de chez eux sauf pour des raisons professionnelles, de santé ou faire des courses essentielles. Il s’agit d’une situation similaire à celle de la France en quarantaine totale depuis ce 17 mars 2020.

Si le ministre de l’Intérieur français a annoncé le déploiement de 100 000 policiers et gendarmes sur tout le territoire, l’Espagne n’est pas en reste. Toutefois, la police de Madrid utilise un moyen supplémentaire afin de faire respecter le confinement. Dans une publication sur Twitter du 15 mars, la police a montré des images témoignant de l’utilisation de drones dans les rues.

« Nous n’hésiterons pas à utiliser tous les moyens à notre disposition pour assurer votre sécurité et celle de chacun, même si certains nous rendent encore la tâche difficile », peut-on lire dans la publication (voir ci-dessous).

Rappeler la population à l’ordre

Pour beaucoup de pays, vaincre l’épidémie passe par le confinement. Or, celui-ci ne peut être efficace sans une grande discipline, une discipline dont nous avons peu l’habitude en Europe. À Madrid, les drones diffusent des messages dans les rues. Ainsi, nul n’est censé ignorer le fait que la police municipale recommande aux habitants de rester chez eux et de ne sortir que lorsque ceci est nécessaire.

Ces mesures de confinement s’étaleront sur une durée d’au moins deux semaines, tout comme en France. Évidemment, nombreux sont les autres pays ayant adopté des mesures similaires ou, le cas échéant, une fermeture des frontières. L’objectif est de limiter la propagation du coronavirus et d’éviter un insoutenable débordement des services de santé. À l’échelle mondiale, la pandémie fait état de plus de 185 000 cas confirmés pour près de 7 500 décès.

Articles liés :

Voici l’attestation de déplacement obligatoire si l’on doit sortir de chez soi durant le confinement

Confinement total : les français seront-ils assez disciplinés ?

Une étude annonce que le coronavirus peut “voyager” plus loin que prévu… avant d’être dépubliée