in

L’ESA vous propose de nommer le site d’atterrissage sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko

Crédits : Esa/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

L’Agence spatiale européenne (ESA) va tenter de faire atterrir un petit robot sur une comète. Et comme c’est une première historique dans l’exploration spatiale, l’ESA demande au grand public de trouver mieux que le simple nom de « site J » pour le lieu où se posera le robot Philae. 

Les règles sont simples: tous les noms sont permis, tant que vous ne proposez pas celui d’une personne et que vous justifiez votre choix par un court texte de 200 mots. Le 22 octobre à minuit, les propositions seront clôturées. Le jury fera connaître son choix le 3 novembre. Le gagnant pourra aller suivre l’atterrissage de la sonde en direct du centre de l’ESA en Allemagne, le 12 novembre prochain.

 Largué par la sonde Rosetta, le robot Philae a une chance sur deux de réussir son opération d’atterrissage, estiment les scientifiques. Les difficultés sont accrues du fait de la surface de la comète 67P/Churyumov–Gerasimenko sur laquelle il va devoir se poser. Il suffirait que le petit atterrisseur tombe sur un rocher ou qu’un jet de gaz cométaire explose pour que la mission échoue.

Mais si le largage réussit, l’intérêt scientifique est immense. La sonde permettrait aux scientifiques de prélever des échantillons du sol de la comète. Celui ci est composé de molécules organiques encore mystérieuses, ces éléments pourraient bien avoir été indispensables à l’apparition de la vie sur Terre…

C’est dire si le moment est historique! Dépêchez-vous, il ne vous reste plus que deux jours pour laisser votre marque dans l’histoire de l’exploration spatiale.

Sources: BBC, ESA, Le Figaro

– Illustration : Le site d’atterrissage / © Esa/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA