in

L’ESA et la NASA vont détourner un astéroïde en 2022 !

Crédits : ESA

Les deux agences spatiales désirent montrer l’exemple afin de créer une alliance visant à protéger la planète des astéroïdes. L’ESA et la NASA vont mener une mission test destinée à faire dévier l’astéroïde Didymos.

Une alliance spatiale mondiale

L’ESA et la NASA estiment que les astéroïdes concernent l’ensemble de la planète. En effet, ceux-ci pourraient s’écraser à n’importe quel endroit. Autrement dit, bien que les risques soient plutôt minces, une alliance mondiale visant à faire face à ce genre de situation devrait voir le jour à l’avenir.

Comme l’explique un communiqué de l’ESA publié le 2 septembre 2019, l’Agence spatiale européenne et la NASA vont tenter de montrer l’exemple. Il s’agit d’une mission test baptisée Asteroid Impact Deflection Assessment (AIDA), visant à faire dévier un astéroïde de sa trajectoire. Toutefois, les terriens ne devraient pas s’inquiéter. Selon l’ESA, il n’y aura aucun danger pour la planète dans le cadre de cette opération.

L’ESA et la NASA ont d’ores et déjà choisi leur cible. Il s’agit de (65 803) Didymos, un astéroïde binaire découvert en 1996. Nous parlons ici d’astéroïde binaire puisque Didymos possède un satellite baptisé Didymoon (Didymos B). Il faut également savoir que Didymos est considéré comme potentiellement dangereux. En effet en 2003, l’objet binaire est passé à moins de 7,5 millions de km de la Terre, soit environ 0,05 UA (Unité astronomique).

La mission consistera à impacter le plus petit des deux astéroïdes
Crédits : ESA

La cible : Didymoon

Dans quelques jours, l’ESA et la NASA devraient se rencontrer à Rome (Italie) pour plancher sur la l’opération à mener. La mission en question a pour principal but de tester une technique inédite de déviation d’astéroïde. En effet, il s’agit de lancer un vaisseau spatial baptisé DART, dont le but sera de s’écraser sur le plus petit des deux astéroïdes. Rappelons au passage que Didymoon fait 150 mètres de diamètre et que le vaisseau devra l’impacter à une vitesse de 6,6 km/s !

À vrai dire, cette méthode ne semble pas vraiment orthodoxe, mais pourrait se montrer efficace. Le vaisseau DART actuellement construit par la NASA sera lancé durant l’été 2021 et devrait atteindre sa cible en septembre 2022. En 2024, l’ESA enverra la sonde HERA, dont l’un des objectifs sera de mesurer le cratère d’impact.

Articles liés :

L’astéroïde Apophis nous frôlera de 31 000 km en 2029 !

Est-il judicieux d’utiliser la bombe nucléaire contre un astéroïde menaçant la Terre ?

Des astronomes ont surpris un astéroïde en train de changer de couleur