in

Les Vikings sont arrivés en Islande plus tôt qu’on ne le pensait

Crédits : Bjarni Einarsson

Des fouilles menées en Islande ont permis d’identifier deux nouvelles maisons longues, typiques des Vikings. L’une d’entre elles aurait été bâtie dans les années 800, soit plus de 70 ans avant que les premières colonies ne s’établissent durablement sur l’île.

À l’époque viking, la plupart des habitants vivaient dans des fermes, dont le bâtiment principal était généralement une “maison longue”. Ces bâtisses, qui mesuraient entre 30 et 75 mètres de long pour environ 6 mètres de large, étaient le plus souvent construites en bois de chêne avec des toits de chaume.

Parfois, elles pouvaient abriter plusieurs familles, et même des esclaves. Les animaux de la ferme étaient également quelquefois conviés si les conditions climatiques l’exigeaient.

Deux nouvelles maisons longues en Islande

Ceci étant dit, une équipe d’archéologues annonce aujourd’hui avoir identifié les restes de deux de ces bâtisses à Stöð, près du village et du fjord de Stöðvarfjörður, à l’est de l’Islande.

La structure “la plus jeune”, peut-on lire dans Livescience, aurait été construite peu après l’An 874, qui est la date communément acceptée pour l’installation sur l’île des premiers “réfugiés de la mer” échappant au roi norvégien Harald Fairhair.

Celle-ci, longue de 40 mètres, contenait plusieurs trésors, tels que des pièces d’argent romaines et du Moyen-Orient, ainsi que des “hacksilver”, à savoir des fragments d’objets en argent taillés et pliés qui étaient à l’époque utilisés comme lingots ou comme monnaie. Les chercheurs ont également mis au jour des perles de verre décoratives, des anneaux et un petit fragment d’or.

vikings
Les restes de la plus jeune des deux maisons. Crédits : Bjarni Einarsson

Pour l’archéologue Bjarni Einarsson, qui a dirigé les fouilles, cette maison longue appartenait sans aucun doute à un chef qui a probablement acquis ces biens en échangeant des ressources locales, telles que des peaux et de la viande de baleine et de phoque, très prisées à l’époque dans toute la Scandinavie Viking.

Plus étonnant, sous cette bâtisse s’est également dessinée une maison plus ancienne encore. Des analyses chimiques suggèrent que la structure, depuis enterrée (dont les restes sont visibles sur la photo d’en-tête), a été construite dans les années 800, soit bien avant l’arrivée supposée des premières colonies permanentes.

vikings
Une maison longue typique, photographiée au Danemark. Crédits : Vinding

Probablement un “camp saisonnier”

Pour Bjarni Einarsson, cette maison longue était probablement occupée par des travailleurs saisonniers pendant l’été, et peut-être jusqu’à l’automne. Dans cette bâtisse, l’une des plus longues jamais trouvées en Islande, les chercheurs ont en effet localisé une grande salle qui serait visiblement une ancienne forge (pour travailler le métal).

Ce “camp saisonnier” de Stöð ressemble également à un autre site, L’Anse aux Meadows, découvert dans les années 60 dans ce qui est maintenant l’île de Terre-Neuve, au Canada. Là encore, les vestiges retrouvés semblaient témoigner de l’établissement temporaire d’une colonie scandinave environ 1000 ans après J.-C.

Il s’agissait d’un schéma de colonisation des îles de l’océan Atlantique, résume finalement l’archéologue. Au départ il y avaient des camps saisonniers, puis les colonies venaient s’installer ensuite“.