in

Les véhicules Tesla sont désormais capables de repérer les cônes de signalisation sur la route

© Mark Stevenson sous licence Creative Commons

Une énième mise à jour des véhicules Tesla a récemment permis à ces derniers d’afficher les cônes de signalisation sur l’écran de bord. L’objectif est de permettre aux propriétaires de gagner en visibilité sur la route.

Une évolution qui a son importance

Selon un tweet de Tesla Riders Club du 2 novembre 2019, Tesla a amélioré la visibilité de son écran de bord. Plus précisément, il s’agit d’une mise à jour destinée à faire évoluer l’interface de l’Autopilote en faisant apparaître les cônes de signalisation. Or, chacun sait que ces cônes représentent un obstacle sur la route et peuvent se répéter tout au long d’un trajet.

Afin de piloter de façon autonome, un véhicule doit pouvoir appréhender la route à la manière d’un humain. Or, les nombreux capteurs couplés à l’IA des véhicules Tesla permettent de modéliser l’environnement avec précision. L’écran de bord affiche de nombreux obstacles tels que les autres voitures, camions, vélos et bien sûr les piétons.

Faire apparaître les cônes de signalisation n’est pas quelque chose d’anodin. Au contraire, détecter ces derniers de manière plus précise permet de mieux les éviter et ainsi réduire le risque d’accident. Selon le média Electrek, Tesla a confirmé que l’automobile pouvait désormais suggérer un changement de voie à la vue de ce type de signalisation.

L’écran de bord des véhicules Tesla permet désormais de visualiser les cônes de signalisation
Crédits : Tesla Riders Club sur Twitter

Rester vigilant en toute circonstance

Toutefois, le constructeur n’a pas manqué une nouvelle occasion de rappeler que les propriétaires sont responsables de leur véhicule. Tesla a répété qu’il ne fallait pas manquer de vigilance lorsque le pilote automatique est activé. Rappelons qu’en septembre 2019, l’Autopilot de Tesla avait été désigné en tant que responsable dans un accident survenu en 2018. Or, le propriétaire avait également sa part de responsabilité. Effectivement, ce dernier n’avait pas touché le volant durant 14 minutes après avoir activé le pilotage automatique !

Plus tôt dans l’année, un couple a également eu un comportement à risque à bord d’un véhicule Tesla. Cette histoire avait fait le buzz puisqu’il était question d’une scène pornographique immortalisée dans Tesla Model X dont l’Autopilot était activé. Malgré le côté sensationnel de cet événement, il s’agit de ne pas oublier que ce système n’est pas encore complètement fiable !

Articles liés :

Victime d’une embolie pulmonaire, l’Autopilot de sa Tesla l’emmène à l’hôpital

Conduite autonome : Nvidia recadre subtilement Tesla au sujet de sa technologie autonome !

La nouvelle fonction Smart Summon de Tesla n’est pas encore très au point !