in

Les vagues océaniques sont de plus en plus grandes

Crédits : Pixabay

Une étude s’appuyant sur plus de 30 ans de données suggère qu’en milieu océanique, les vents sont de plus en plus rapides, et les grandes vagues de plus en plus hautes.

Depuis plus de 30 ans, plusieurs satellites placés en orbite basse collectent des données sur le comportement des océans. Pour les vagues, l’idée consiste à faire rebondir des impulsions d’énergie sur les crêtes, et de mesurer le temps que ces impulsions mettent pour revenir. En fonction de ces résultats, des instruments appelés altimètres, installés à bord des satellites, sont alors capables de mesurer la hauteur des vagues. Plus le trajet aller-retour est court, plus les vagues sont hautes.

 30 cm de plus en 30 ans

Une récente étude menée par des chercheurs de l’Université de Melbourne (Australie) et basée sur ces données satellitaires, révélait alors il y a quelques jours un constat préoccupant. Il a été démontré qu’entre 1985 et 2018, les plus grandes vagues ont « grandi » de 30 cm (+5 %). Un résultat lié à une plus grande vitesse des vents. Ceux-ci, apprend-on, se déplaceraient plus rapidement de 1,5 m/s (+ 8 %) comparé aux années 80. Ces données, par ailleurs, concordent avec celles provenant de 80 bouées océaniques disséminées dans le monde.

« Même si des hausses de 5 % et 8 % peuvent ne pas sembler importantes, la poursuite de tels changements dans le futur aura des impacts majeurs », explique dans un communiqué Ian Young, principal auteur de l’étude publiée dans la revue Science. Des vagues de plus en plus hautes, par exemple, impliquent forcément des risques d’inondations (et donc d’érosion) côtières plus importants à l’avenir.

vagues
Depuis une trentaine d’années, les vagues « prennent de la hauteur ». Crédits : PxHere

Les vagues sensibles au réchauffement climatique

L’hémisphère sud en général, semble le plus touché. Dans l’océan austral par exemple, bien que la vitesse moyenne des vents ait augmenté de deux centimètres par seconde chaque année, la vitesse de 10 % des vents les plus rapides aurait augmenté de 5 centimètres par seconde et par an. Même constat pour les vagues. Bien que la hauteur moyenne des vagues n’ait augmenté que de 0,3 cm par an, les 10 % des vagues les plus hautes auraient en moyenne grandi de 1 cm par an. Ce qui représente une croissance de 30 cm depuis 1985.

Pour l’heure, on ne sait pas pourquoi la hauteur des vagues et la vitesse des vents évoluent en ce sens. Les chercheurs ont néanmoins leur petite idée. Les vagues résultent en effet des interactions entre l’atmosphère et l’océan. En ce sens, elles sont donc affectées par le réchauffement climatique.

Source

Articles liés :

Triangle des Bermudes : des vagues scélérates pourraient-elles expliquer toutes ces mystérieuses disparitions ?

En Europe de l’Ouest, la hauteur des vagues et la fréquence des tempêtes en hiver inquiètent les scientifiques

Les vagues de chaleur extrêmes sont aussi ressenties dans les océans