in

Les sons étranges du champ magnétique de la Terre frappé par une tempête solaire

Crédits : Équipe Vlasiator, Université de Helsinki

Des chercheurs ont converti en sons parfaitement audibles l’activité du champ magnétique de la Terre frappé par une tempête solaire.

Le champ magnétique terrestre est un vaste espace autour de notre planète, généré par un effet dynamo du noyau externe, qui permet de dévier les particules mortelles du vent solaire. Autrement dit, sans lui il n’y aurait pas de vie sur Terre.

Ce bouclier protecteur est constamment à l’oeuvre, car le Soleil envoie en permanence un flux de ces particules chargées. Mais il peut arriver parfois que notre étoile se fâche, libérant une plus grande quantité de particules. C’est ce qu’on appelle une tempête solaire. Dans ce cas précis, notre champ magnétique est alors mis à rude épreuve.

Il est très important de comprendre tous ce processus, dans la mesure où les tempêtes solaires peuvent causer des perturbations majeures de nos systèmes satellitaires. En ce sens, l’Agence Spatiale Européenne (ESA) a mis en orbite quatre instruments dans le cadre du projet “Cluster”, en 2001, dans le but d’étudier ces tempêtes.

Des sons psychédéliques

Récemment, des chercheurs ont cherché à évaluer l’impact de plusieurs charges solaires sur le premier rempart de notre champ magnétique. Pour cette étude, ils se sont concentrés sur six événements qui ont eu lieu entre 2001 et 2005. Les détails de leur étude ont été publiés dans la revue Geophysical Research Letters.

Dans des circonstances normales, notre bouclier protecteur émet des “notes” en basses fréquences. Mais, comme vous allez pouvoir le constater, lorsqu’un orage solaire vient à frapper, la fréquence devient rapidement plus élevée, et beaucoup plus complexe :

Ces sons très “psychédéliques” vont maintenant permettre aux chercheurs de mieux appréhender la manière dont réagit notre planète aux caprices de son étoile.

« Ceci est un excellent exemple de la façon dont Cluster continue d’élargir notre connaissance de la connexion Soleil-Terre, même des années après l’obtention des données originales, a déclaré Philippe Escoubet, responsable scientifique du projet. Ces résultats nous permettent d’approfondir les détails des interactions magnétiques fondamentales qui se produisent à travers l’Univers ».

Vive le vent martien

Si vous en voulez encore, rappelons que la NASA a récemment enregistré les vibrations produites cette fois par le vent martien. Celles-ci sont normalement à peine audibles à cause de la très fine atmosphère de la planète. Pour que vous puissiez les entendre, les ingénieurs se sont donc permis de décaler le son de six octaves. Le vent extraterrestre, que vous pouvez entendre ci-dessous, souffle à environ 20 km/h :

Articles liés :

Les traces d’une ancienne tempête solaire géante repérées au Groenland

Comment la littérature ancienne pourrait nous aider à prédire la prochaine grande tempête solaire

Vidéo : les lunes de Jupiter face à la plus grande tempête du système solaire