in ,

Les robots occuperont 20 millions d’emplois dans le monde en 2030

Crédits : Yale University

Une étude prévoit que les robots pourraient occuper environ 20 millions d’emplois dans le monde d’ici 2030. Et forcément, il y aura des conséquences économiques et sociales. Certaines positives, et d’autres plus compliquées à gérer.

Serez-vous bientôt remplacé⋅e par une machine ? Depuis 2000, les robots se sont déjà accaparé 1,7 million d’emplois dans le secteur de la fabrication. Et la tendance devrait s’accentuer. Une récente étude, signée du cabinet britannique Oxford Economics, suggère en effet que d’ici 2030, les robots occuperont 20 millions d’emplois dans le monde. Si le rapport prévoit d’importantes retombées économiques (jusqu’à 5 000 milliards de dollars en 10 ans), il souligne également que les pertes d’emploi seront deux fois plus importantes dans les régions les moins qualifiées. De quoi contribuer à creuser davantage les inégalités sociales et géographiques.

Les secteurs d’activités les plus concernés

On apprend en effet – sans surprise – que les emplois dits “à tâches répétitives” seront les plus affectés. Tout comme les emplois dans les centres logistiques. On a d’ailleurs encore en tête les images récemment diffusées de ces impressionnants robots “dinos” de Boston Dynamics.

Les robots seront également de plus en plus présents dans les secteurs de la vente au détail, de l’hôtellerie et des transports. De la santé également. Autrement dit, tous les secteurs vers lesquels se tournent les travailleurs quittant le secteur manufacturier seront également vulnérables à l’automatisation. D’où les importants défis sociaux qui se présenteront à court terme. On note par ailleurs que c’est la Chine qui sera le pays le plus concerné, avec pas moins de 14 millions de robots industriels estimés d’ici 2030.

À l’inverse, les emplois qui exigent «compassion, créativité ou intelligence relationnelle devraient rester l’apanage des humains pendant encore des décennies», peut-on lire dans le rapport. On apprend également qu’au final, cette vague de “robotisation” devrait à peu près créer autant de nouveaux emplois qu’elle en aura supprimés.

robots
Les robots occuperont des millions d’emplois supplémentaires dans le monde d’ici 2030. Crédits : Pixabay

Les auteurs du rapport s’attendent également à ce que les retombées économiques inhérentes à la robotisation du marché du travail soient en partie ré-investies pour permettre aux populations les plus vulnérables de faire face à ces bouleversements. «Se préparer et réagir aux impacts sociaux de l’automatisation seront les défis déterminants de la prochaine décennie», expliquent-ils.

D’un autre côté, les décideurs politiques, chefs d’entreprise et travailleurs sont également invités à réfléchir à la manière de développer les compétences de cette main-d’oeuvre, afin que celle-ci puisse facilement s’adapter à l’automatisation croissante.

Source

Articles liés :

CES 2019 : deux robots humanoïdes présentés par la société Ubtech

Vers une démocratisation des robots sexuels grâce à l’impression 3D ?

Nous allons pouvoir créer des robots avec un sens humain du toucher

Les robots occuperont 20 millions d’emplois dans le monde en 2030
noté 4 - 1 vote[s]