in ,

Les premiers habitants de l’actuel nord de la Chine croisaient des autruches géantes !

Crédits : andre.chivinski / Pixnio

Un duo de chercheurs a récemment analysé un fossile de fémur d’autruche géante du Quaternaire. Les scientifiques ont pu retracer l’évolution géographique de cet animal et ont souligné une diffusion jusqu’au nord de la Chine actuelle. Les premiers hominidés de cette région ont donc certainement vécu avec ce genre d’autruches massives. En revanche, cette dernière – au vu de ses caractéristiques – devait être une proie plutôt difficile à attaquer.

Une autruche géante et massive

Deux paléontologues de l’ENS Paris (France) et de l’Université de Bristol (Royaume-Uni) ont étudié un fossile datant d’il y a 1,8 million d’années. Dans leur étude publiée sur la plateforme Multidisciplinary Digital Publishing Institute (MDPI) le 26 janvier 2021, les chercheurs disent avoir analysé un fossile de fémur ayant appartenu à une autruche géante. Le fossile en question avait été retrouvé en 1925 dans le bassin de Nihewan (voir carte ci-après), à environ 150 km au nord-ouest de la capitale chinoise Pékin (ou Beijing).

bassin de Nihewan Chine
Crédits : Eric Buffetaut, Delphine Angst/MDPI

Conservé au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris depuis 1927, le fossile a récemment permis d’obtenir de nombreuses informations. À partir des dimensions du fémur, les paléontologues ont estimé le poids de l’animal entre 300 et 450 kg, soit environ 3 fois plus que les autruches contemporaines.

Une proie pour les premiers hominidés ?

Selon les chercheurs, l’animal en question appartient certainement au genre Pachystruthio, jusqu’ici seulement connu en Crimée, en Géorgie, en Hongrie et en Roumanie. Or, le bassin de Nihewan se trouve à plus de 6 000 km de ces contrées ! Ainsi, il est ici question d’une dispersion de l’animal bien plus lointaine que ce que la Science pensait jusqu’à aujourd’hui. Les meneurs de l’étude ont expliqué que la répartition de cet animal a pu être facilitée par développement des prairies et des steppes au début du Quaternaire. Rappelons qu’il s’agit de la troisième période de l’ère du Cénozoïque dans laquelle nous nous trouvons actuellement, ayant débuté il y a environ 2,6 millions d’années.

Ainsi, les premiers hominidés de l’actuel nord-ouest de la Chine ont dans leur quotidien, vraisemblablement côtoyé l’autruche Pachystruthio. Néanmoins, il n’est absolument pas certain qu’ils se soient attaqués à elle. Outre son poids massif, l’animal pouvait mesurer environ 3,5 mètres de hauteur. Impressionnant, surtout lorsque l’on sait que les autruches actuelles sont capables de courir sur de longues distances à une vitesse de pointe de 70 km/h. Peut-être que les hominidés de l’époque étaient en revanche assez malins pour dérober ses œufs de temps à autre ? Pour l’instant, personne ne peut confirmer cette éventualité.