in

Les portables dotés de la 5G seront-ils plus dangereux que les portables dotés de la 4G ?

Crédits : markusspiske / Pixabay

Aux États-Unis, la Commission fédérale des communications (FCC) a publié un rapport source d’interrogations. Il est notamment expliqué dans ce document que les téléphones portables dotés de la technologie 5G ne sont pas plus dangereux que les autres.

La 5G est-elle réellement sans danger ?

Rappelons qu’aujourd’hui, la 4G n’est même pas disponible partout mais nous parlons déjà beaucoup de la 5G. Récemment, la Corée du Sud a été le premier pays à se doter d’un réseau digne de ce nom. Et pourtant si les perspectives d’un point de vue technologique sont immenses, les craintes sont également présentes. Nous évoquions il y a quelques mois que la 5G pourrait entraver les prévisions météorologiques et bien pire, pourrait causer la perte des insectes.

Une étude avait soulevé le fait que les ondes 4G – dont la fréquence maximale est de 6 GHz n’étaient pas néfastes pour les insectes, ce qui ne serait pas le cas des ondes 5G. En effet, leur fréquence peut aller jusqu’à 120 GHz ! Ainsi, les questions sur la santé humaine préoccupent déjà, alors que nous en sommes seulement aux balbutiements de cette technologie. Toutefois, la Commission fédérale des communications (FCC) a publié un document le 8 août 2019 stipulant que les portables compatibles 5G n’étaient pas plus dangereux que les autres.

La FCC indique que les smartphones 5G ne seront pas plus dangereux que les actuels en 4G
Crédits : Pexels

Une position à nuancer

En réalité, la FCC ne soutient pas que la 5G est totalement sans danger. Celle-ci indique néanmoins qu’il est approprié de maintenir les limites de radiofréquences actuelles. L’agence chargée de réguler les télécommunications outre-Atlantique a également évoqué les études ayant été menées sur cette technologie. Ces dernières ne prouvent pas qu’il existe davantage d’effets nocifs avec la 5G dans le cas d’expositions aux limites actuelles ou inférieures.

En France, le même son de cloche se fait entendre. L’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) estime également que les smartphones 5G ne seront pas plus dangereux que les portables 4G. Début août 2019, l’agence a autorisé le déploiement de 65 stations 5G expérimentales supplémentaires dans notre pays, portant leur total à 273. En 2020, cette technologie devrait se déployer officiellement et devrait tout d’abord concerner les grands centres urbains. Rappelons également que les consignes de l’U.E contraignent les pays membre à établir une couverture 5G dans au moins une de leur ville d’ici l’année prochaine.

Articles liés :

Et si la 5G pouvait booster le développement des voitures autonomes ?

Oubliez la 4G, ce capteur en graphène pourrait nous apporter la 5G !

Des bandages intelligents connectés en 5G en phase de test