in

Les perroquets rougissent, et on ignore encore pourquoi

Crédits : Pixabay

Des chercheurs français ont observé le rougissement de perroquets ara bleu, et ne peuvent pas encore l’expliquer. Il s’agit effectivement d’un mystère qui reste totalement entier !

L’ara bleu (Ara ararauna) est un grand perroquet protégé depuis une trentaine d’années. Cinq spécimens du zoo de Beauval (France) ont fait l’objet d’un intérêt sans précédent de la part d’une équipe de chercheurs. Cette dernière était menée par Aline Bertin de l’UMR Physiologie de la Reproduction et des Comportements de l’Université François Rabelais de Tours.

Selon un communiqué de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), les scientifiques ont observé attentivement le rougissement des aras bleus lors d’interactions avec des soigneurs du zoo – c’est-à-dire à des instants jugés positifs pour eux. Il a été question de les photographier et les filmer lors de ces moments.

« Les oiseaux n’ont pas de muscles sur la face. Ils n’ont jamais été étudiés pour leurs expressions faciales », a indiqué Aline Bertin.

Le fait est que comme chez les humains, les joues des oiseaux sont irriguées par des vaisseaux sanguins, mais ce fait n’avait jamais été vraiment documenté. Une partie des joues de l’ara bleu est démunie de plumes, et laisse apparaître leur peau blanche rougissant lors de vives émotions.

S’il est possible d’affirmer volontiers que l’expérience est limitée par le faible nombre de spécimens, les chercheurs restent dans le flou. Aline Bertin estime que la Science ne sait toujours pas si les oiseaux sont capables de ressentir des émotions positives. Mais ces recherches ouvrent la porte à l’élaboration de méthodes pouvant possiblement expliquer la sensibilité des oiseaux.

Par ailleurs, si les connaissances sur la partie du cerveau des oiseaux relative à leur intelligence sont plutôt avancées, ce n’est pas le cas au niveau de la zone en lien avec la sensibilité. Des connaissances existent en ce qui concerne le stress et d’autres émotions, à savoir lors des moments de conflit ou de parades amoureuses. Mais ce sont les plumes qui sont généralement utilisées, celles-ci se dressant ou non suivant la situation.

Sources : Sciences & AvenirLe Temps

Articles liés :

Pourquoi les oiseaux n’ont-ils pas de dents ?

Des chercheurs décrivent la première espèce d’oiseaux hybride en Amazonie

Les pays instables politiquement sont un danger pour les oiseaux aquatiques