in

Les Palaos deviennent le premier pays à interdire les crèmes solaires !

Crédits : Pixabay / dimitrisvetsikas1969

Les Palaos, un archipel situé dans le Pacifique, est le premier pays au monde à interdire les crèmes solaires sur son territoire. Ces produits sont en effet jugés toxiques pour les coraux.

Les produits de protection solaire sont incontournables sous le Soleil. Ils nous protègent des rayons UV qui, en cas d’exposition prolongée, peuvent être néfastes pour notre santé. Malgré tout, certains produits ont récemment été jugés toxiques pour les fonds marins. En cause, les deux ingrédients suivants : l’oxybenzone et le méthoxycinnamate d’éthylhexyle, retrouvés dans plus de 3 500 produits solaires commercialisés dans le monde.

Suite à ces révélations l’année dernière, les législateurs de l’archipel américain d’HawaÏ – qui est entouré de récifs coralliens – ont voté une loi interdisant les crèmes solaires contenant ces deux ingrédients. Néanmoins, cette loi n’entrera en vigueur qu’en 2021. Les îles Vierges américaines ont également pris des mesures. Cette loi prendra effet un peu plus tôt, dès le mois de mars prochain.

Au tour des Palaos

C’est aujourd’hui au tour des Palaos, un archipel situé entre l’Australie et le Japon, de prendre des mesures, immédiates cette fois.

Il est en effet désormais interdit d’importer et de vendre des crèmes solaires sur le territoire pour protéger les coraux. En cas d’infraction, les contrevenants pourraient être condamnés à payer une amende de 1 000 dollars (environ 900 euros). Un message particulièrement adressé aux touristes, toujours plus nombreux dans l’archipel.

« Nous devons respecter l’environnement parcequ’il est le berceau de la vie, a expliqué le président des Palaos, Tommy Remengesau. Sans lui, personne à Palau ne pourra survivre. Cela nous est égal d’être le premier pays à interdire ces produits chimiques, a-t-il poursuivi. Avec une meilleure éducation et une plus grande prise de conscience, d’autres gouvernements auront suffisamment confiance pour prendre les mesures nécessaires ».

palaos
L’archipel des Palaos interdit les crèmes solaires, jugées toxiques pour les coraux. Crédits : Wikipédia

Laisser l’océan « panser ses plaies »

Récemment l’archipel a également élargi la zone de protection de son sanctuaire marin, fermant 80 % de sa zone économique exclusive à toute activité maritime ou de pêche. Cela équivaut à interdire la pêche commerciale sur environ 500.000 km² d’océan.

Les pêcheurs venant de l’étranger devront aussi payer une taxe d’exportation. Une mesure qui vise à protéger les pêcheurs locaux après des années de pêche commerciale intensive qui ont drastiquement diminué certains stocks de poissons.

Il faut laisser l’océan “panser ses plaies“, estime désormais le Président.

Source

Articles liés :

Crèmes solaires : certains produits chimiques pénètrent dans le sang

En Méditerranée, des coraux sont “revenus d’entre les morts”

La Grande Barrière de corail ne “fait plus de bébés”