in ,

Les ours malais sont capables de mimétisme facial

Un ours malais. Crédits : Pixabay

Une récente étude suggère que les ours malais sont capables d’imiter les expressions faciales de leurs congénères. Nous pensions que seuls les humains et les gorilles étaient doués de cette compétence. Les détails de l’étude sont publiés dans Scientific Reports.

Les ours malais sont généralement insaisissables, menacés à cause du braconnage et de la perte de leur habitat. On les retrouve – avec un peu de chance – dans les forêts tropicales de l’Asie du Sud-Est. Mais rares sont les occasions où vous pouvez les approcher. C’est pourquoi nous manquons de données à leur sujet. Pour tenter de mieux les “connaître”, une équipe de chercheurs de l’Université de Portsmouth (Royaume-Uni) a récemment tenté de documenter les interactions entre plusieurs individus.

Des capacités hautement complexes

Ces derniers ont été installés dans des enclos suffisamment grands (Sun Bear Conservation Center, en Malaisie), de sorte qu’ils puissent agir comme ils pourraient le faire dans la nature. Et les chercheurs ont remarqué quelque chose d’étonnant. Après plusieurs mois d’observations, il semblait en effet que les ours étaient capables d’imiter – exactement ou presque – les expressions faciales de leurs congénères. C’est la première fois qu’un mimétisme aussi précis est observé chez une espèce, en dehors des humains et des gorilles.

« L’un des piliers de la communication humaine est de reproduire exactement l’expression du visage des autres, explique Marina Davila-Ross, principale auteure de l’étude. On sait que d’autres primates et chiens peuvent s’imiter, mais seuls les grands singes et les humains étaient auparavant connus pour montrer une telle complexité dans leur mimique faciale ».

Plus précisément, les chercheurs expliquent avoir repéré deux expressions faciales. L’une impliquait l’affichage des incisives supérieures, et l’autre non. Il semblait alors que, quelle que soit l’expression, celle-ci avait pour objectif pour les deux protagonistes de montrer qu’ils étaient d’accord pour jouer, renforçant ainsi leurs liens sociaux.

D’autres espèces concernées ?

Ces petits ours utilisent ainsi des expressions faciales pour communiquer avec les autres. Comme nous pourrions le faire avec nos semblables. Surprenant, de la part d’une espèce aussi solitaire que l’ours malais. Les humains et gorilles sont en effet des espèces hautement sociales. Une découverte qui laisse à penser que de nombreuses autres espèces pourraient être douées de ces compétences complexes.

« Parce que les ours malais semblent avoir une communication faciale d’une telle complexité et qu’ils n’ont pas de lien évolutionnaire particulier avec les humains et les singes, ni avec les animaux domestiques comme les chiens, nous sommes convaincus que cette forme plus avancée de mimétisme est présente chez de nombreuses autres espèces, poursuit en effet la chercheuse. Les expressions faciales complexes pourraient être un trait omniprésent chez les mammifères, leur permettant de naviguer dans leur société ».

Source

Articles liés :

La nourriture des humains ferait vieillir les ours plus rapidement

Les gorilles mâles qui s’occupent des enfants ont cinq fois plus de chances de se reproduire

Des muscles que l’on pensait être exclusivement humains découverts chez d’autres grands singes