in

Les otites ont-elles eu raison de l’Homme de Néandertal ?

Crédits : SUNY Downstate Health Sciences University

De nouvelles recherches suggèrent que la disparition de Néandertal pourrait avoir un lien avec une infection commune chez les nourrissons humains. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Anatomical Record.

Néandertal, notre ancien cousin, a disparu il y a environ 40 000 ans. Et son extinction reste un mystère. Certaines hypothèses ont été avancées pour tenter de l’expliquer. Comme la concurrence accrue avec notre espèce, par exemple. Le climat également – très instable à l’époque – pourrait avoir compliqué l’accès de cette espèce à la nourriture et de facto entraîner une baisse de fertilité chez les femmes en manque de calories. Nous savons aussi que Néandertal se concentrait uniquement sur la consommation de viande. Les températures très froides enregistrées en Europe il a entre 44 000 et 40 000 ans ayant précipité la disparition de gros herbivores, il est possible que Néandertal n’ait pas pu suivre non plus.

Une nouvelle hypothèse

Il y a donc plusieurs pistes envisagées, mais rien n’est pour le moment gravé dans le marbre. La question de la disparition de Néandertal se pose donc encore. Une équipe de chercheurs propose aujourd’hui une autre hypothèse, plutôt séduisante. De récentes analyses anatomiques ont en effet révélé que notre ancien cousin présentait un point commun avec les bébés humains : il souffrait d’infections chroniques de l’oreille.

« Cela peut sembler exagéré, mais lorsque nous avons reconstruit pour la première fois les trompes d’Eustache de Néandertaliens, nous avons découvert qu’elles ressemblaient remarquablement à celles des nourrissons humains, explique Samuel Márquez, de l’Université des sciences de la santé de SUNY Downstate (États-Unis). Les infections de l’oreille classiques sont presque omniprésentes chez les nourrissons car l’angle plat des trompes d’Eustache est susceptible de retenir les bactéries. Nous avons retrouvé ce même angle d’inclinaison chez les Néandertaliens ».

néandertal homme moderne
Les otites ont-elles eu raison de Néandertal ? Crédits : Film Neandertal

Néandertal constamment malade

Ces otites sont aujourd’hui facilement traitées chez les nourrissons. Vers l’âge de 5 ans, la trompe d’Eustache s’allonge ensuite, permettant un angle des trompes beaucoup plus aigu. Les liquides peuvent alors s’écouler librement, éliminant alors les risques d’infections. Or, chez Néandertal, la structure des trompes d’Eustache ne semblait pas évoluer avec le temps. Sans traitement possible, nos cousins étaient donc sujets aux otites tout au long de leur vie. Avec les complications qui vont avec. Comme les infections respiratoires ou les pneumonies.

« Ce n’est pas seulement la menace de mourir d’une infection, poursuit le chercheur. Si vous êtes constamment malade, vous ne serez pas aussi en forme et efficace pour concurrencer vos cousins Homo sapiens pour les ressources. Dans ce monde régi par la loi du plus fort, il n’est pas étonnant que l’Homme moderne ait survécu, et non Néandertal ».

Difficile de dire si l’explication est ici la bonne. Les autres sont tout aussi convaincantes. Il se pourrait aussi que la disparition de Néandertal soit le fruit d’une combinaison de toutes ces hypothèses.

Articles liés :

Des centaines d’empreintes de pas de Néandertaliens découvertes en Normandie

Le changement climatique a transformé Neandertal en cannibale

Neandertal était-il un sprinter ou un coureur de fond ?