in

Les origines du chocolat repoussées de 1500 ans

Crédits : jackmac34 / Pixabay

De récentes analyses faites par une équipe d’archéologues suggèrent que les humains cultivaient et consommaient du cacao il y a 5 300 ans. C’est environ 1 500 ans plus tôt que ce que l’on pensait. On ne mangeait en revanche pas de plaquettes à l’époque : les graines de cacao séchées et moulues étaient probablement transformées en boissons.

Qui mangé du chocolat en premier ? On pensait auparavant que les habitants d’Amérique centrale étaient les premiers, cultivant la célèbre denrée il y a environ 3 900 ans. Mais une récente étude publiée dans Nature Ecology & Evolution propose que Theobroma cacao – ou grossièrement, le chocolat – était déjà consommé par les Méso-américains il y a environ 5 300 ans, dans la région de la Haute-Amazonie en Amérique du Sud.

« Des sources [historiques] documentent des dizaines d’utilisations à la fois pour Theobroma et Herrania en Amérique du Sud, notamment l’utilisation des graines comme médicament et aliment, ou encore de la pulpe mangée fraîche, sous forme de jus ou de boisson alcoolisée fermentée, ainsi que de l’écorce et les feuilles à des fins médicinales, écrivent les chercheurs dans l’étude. Fait important, des sources indiquent également que T. cacao était en culture sur la côte pacifique de l’Équateur avant l’arrivée des Espagnols. Malgré ces récits […] aucune preuve archéologique directe de l’utilisation précolombienne du cacao n’a été rapportée jusqu’à présent concernant l’Amérique du Sud ».

chocolat cacao
Le cacao déjà consommé il y a 5 300 ans ? Crédits : Pixnio

C’est désormais chose faite. Les chercheurs expliquent en effet avoir découvert à Santa Ana La Florida, en Équateur, le plus ancien site connu du peuple Mayo-Chinchipe. Ils y ont trouvé des grains d’amidon liés à Theobroma ainsi que des résidus de théobromine (un alcaloïde amer) produits par T. cacao dans des pots en céramique. Tous ces échantillons auraient été datés à environ 5 300 ans. Cet ancien peuple n’est donc peut-être pas le premier à avoir consommé du chocolat à proprement parler, mais c’est en tout cas le plus ancien, en témoignent ces nouvelles preuves archéologiques.

« Cette nouvelle étude nous montre que les habitants de la partie supérieure du bassin amazonien, s’étendant jusqu’aux contreforts des Andes dans le sud-est de l’Équateur, récoltaient et consommaient du cacao qui semble être un proche parent du type de cacao utilisé ultérieurement au Mexique… et ils le faisaient 1 500 ans plus tôt, explique Michael Blake, de l’Université de Colombie-Britannique, au Canada et co-auteur de l’étude. Ils utilisaient également des poteries élaborées antérieures à celles trouvées en Amérique centrale et au Mexique. Cela donne à penser que l’utilisation du cacao, probablement comme boisson, était une chose qui avait du succès et qui était très probablement répandue vers le nord par les agriculteurs qui cultivaient le cacao dans l’actuelle Colombie, puis au Panama et dans d’autres parties de l’Amérique centrale et du sud du Mexique ».

Source

Articles liés : 

Une nutritionniste lance l’alerte sur les poudres chocolatées

Est-il possible d’être dépendant de la consommation de chocolat ?

Il vaut mieux manger une tablette de chocolat d’une traite qu’en plusieurs fois