Les nouvelles technologies autour des implants dentaires

dentiste
Crédits : Harbucks/iStock

L’émergence des nouvelles technologies ne cesse de révolutionner de nombreux secteurs d’activité, dont celui de la médecine dentaire. Sous l’influence des récentes prouesses technologiques, les possibilités en matière de prothèses et d’implants sont de plus en plus vastes. Cela permet aux professionnels du métier de répondre à des besoins plus spécifiques. En effet, les nouvelles innovations autour des implants dentaires sont de plus en plus orientées vers la personnalisation. Elles permettent d’améliorer l’expérience de chaque patient, par un meilleur confort et une pose plus rapide.

La radiographie 3D

La radiographie est une branche indissociable des soins dentaires. Elle facilite la détection des infections, à ne citer que les caries, les tumeurs, les abcès, etc. Elle permet de contrôler l’évolution des conditions buccodentaires des patients avec plus de précision. Grâce à la radiographie 3D, le travail des dentistes est largement simplifié. En effet, cette nouvelle technologie fournit des images de haute qualité, ce qui permet d’optimiser la réalisation des diagnostics.

radiographie dentaire
Crédits : peterschreiber.media/iStock

La radiographie numérique 3D fonctionne à l’aide d’un appareil de tomodensitométrie volumique à faisceau conique. Celui-ci a pour rôle de reproduire la structure 3D de la bouche, grâce à des rayons X. Cette innovation permet aux dentistes de garantir une intervention plus rapide et des résultats beaucoup plus fiables.

La radiographie 3D permet de définir plus précisément le type d’implants le mieux adapté aux caractéristiques du patient. Elle permet un contrôle minutieux des aspects de l’os (quantité résiduelle, qualité, etc.). Il s’agit d’une étape indispensable pour s’assurer de la bonne réception de l’implant.

L’impression 3D

Désormais, les spécialistes de la conception et la fabrication d’implants dentaires peuvent compter sur l’impression 3D. Ce dispositif permet d’imprimer un prototype de dent en polymère, avec des détails particulièrement précis et une qualité irréprochable. La précision fournie par l’impression 3D dépasse de loin celle obtenue par la méthode de moulage classique.

L’impression 3D aide les prothésistes dentaires à réduire considérablement les délais de production. Elle simplifie grandement le processus de fabrication, puisque les installations peuvent se faire directement au cabinet dentaire. Il suffit de relever les données biologiques du patient qui seront ensuite importées dans un logiciel. Celui-ci s’occupe du traitement des informations et de la modélisation de la prothèse. Le modèle obtenu sera transmis directement au dispositif d’impression.

Outre l’impression 3D, il existe également la fabrication assistée par ordinateur des implants dentaires. Toutes les données sur le prototype sont envoyées vers une machine de fraisage. Celui-ci taille le bloc de matière afin d’obtenir la nouvelle dent. La matière dépend du type de dent en question : résine pour une dent provisoire et céramique pour une dent définitive.

La planification numérique et la chirurgie guidée

La pose d’un implant dentaire requiert une chirurgie mineure. À ce jour, de nouvelles technologies ont été développées pour faciliter cette opération délicate. De nombreux professionnels se servent d’un logiciel de planification implantaire numérique pour préparer l’opération chirurgicale. Cet outil permet de prédéfinir le positionnement exact des implants, ce qui simplifie le travail du praticien. Il aide le dentiste à déterminer avec précision l’angle d’insertion et la profondeur à laquelle l’implant sera posé.

dentiste
Crédits : alfexe/iStock

Le logiciel de planification implantaire est relié à une caméra optique. Celle-ci permet de relever l’empreinte numérique du patient et d’optimiser la procédure chirurgicale. Par la suite, le guide chirurgical est établi sur mesure, selon le cas médical de chaque patient. Il ressemble de près à une prothèse temporaire. En revanche, il est doté d’une perforation au niveau des points d’entrée des implants.

Grâce à un guide chirurgical numérique, le praticien peut garantir une opération chirurgicale sécuritaire et moins invasive. Cela permet également de maîtriser au mieux les cas complexes. Grâce à cette nouvelle technologie, l’intervention se fait plus rapidement.

Le laser des tissus mous

De plus en plus prisé par les dentistes, le laser des tissus mous facilite diverses procédures comme la gingivectomie, la gingivoplastie, la frénectomie, l’ablation de lésions, le traitement des abcès, la biopsie chirurgicale, etc. Il est également utilisé pour accélérer la coagulation à la suite d’une extraction dentaire et traiter des maladies parodontales.

Il s’agit d’un dispositif qui émet une lumière particulièrement puissante. Celle-ci induit des changements considérables au niveau intracellulaire et intercellulaire. Le laser des tissus mous offre une précision sans faille. Il permet de réduire les points de suture et les saignements, ce qui diminue les risques d’enflure post-opératoire.

La caméra intra-orale

L’invention de la caméra intra-orale a également apporté des changements positifs dans la médecine dentaire. Grâce à cette nouvelle technologie, les patients sont beaucoup plus impliqués dans les prises de décision concernant les traitements. De la taille d’un stylo, la caméra intra-orale est branchée à un écran sur lequel le patient peut observer les caractéristiques de ses dents et de ses gencives. Elle fournit des images claires et précises qui serviront de support visuel au praticien. Grâce à la caméra intra-orale, le dentiste peut facilement expliquer à son patient chaque détail du problème et les solutions envisageables. De plus, ce genre de dispositif est capable de détecter une problématique à un stade précoce.

Les barres d’implants dentaires

Les barres d’implants dentaires permettent de lier les implants aux prothèses dentaires. Grâce à différentes innovations technologiques, il existe de nouveaux moyens de fabriquer des barres d’implants. Ces nouvelles solutions de conception permettraient de répondre plus efficacement aux besoins des praticiens en implantologie.

Désormais, les barres d’implants peuvent être créées en pièce unique. Ainsi, il n’est plus utile de réaliser une soudure pour un maximum de confort. À ce jour, les barres d’implants peuvent être réalisées sur un bloc de titane ou encore à partir de zircone.

La transition numérique du marché de l’implant dentaire permet de gagner en précision et en productivité. Grâce aux nouveaux outils digitaux, les professionnels du métier peuvent optimiser la qualité de leurs soins. L’apparition des nouvelles technologies a non seulement permis de multiplier les possibilités techniques, mais surtout de faciliter la vie de millions de patients. À mesure que les besoins des patients et des praticiens évoluent, les innovations en matière de médecine dentaire connaîtront également des évolutions encore plus poussées.