Pourquoi il ne faut pas se baigner dans les lacs de montagne

se baigner dans un lac de montagne été femme
©Ablokhin/iStock

Bien qu’il ne soit pas interdit (sauf mention contraire) de se baigner dans les lacs de montagne, ces plans d’eau sauvages présentent tout de même quelques particularités qui pourraient vous en dissuader…

Pourquoi vaut-il mieux éviter de se baigner dans un lac de montagne ?

Certes, la fraîcheur qu’offre un lac de montagne en plein été ne manque pas d’attirer les randonneurs les plus aguerris. Mais attention, certaines spécificités de ces plans d’eau sauvages peuvent s’avérer dangereuses pour la santé humaine et celle de l’écosystème.

Très basse température de l’eau

Les lacs de montagne sont alimentés par des sources d’eau glacées provenant généralement des glaciers ou issues de la fonte des neiges. La température de l’eau du lac peut y être extrêmement basse, même en période estivale. Attention donc, aux chocs thermiques et à l’hypothermie.

lac montagne eau main goûter été
©Lovelyday12/iStock

Forts courants sous-marins

Certains lacs de montagne peuvent subir la puissance de forts courants sous-marins, entraînés par la fonte des glaciers ou les rivières et torrents qui l’alimentent. Ces courants peuvent être imprévisibles et dangereux, en particulier pour les personnes qui ne sont pas habituées à nager dans de telles conditions.

Perturbation de l’écosystème

Les lacs de montagne sont des écosystèmes délicats abritant une faune et une flore fragile. Se baigner dans de tels lacs peut ainsi perturber l’équilibre naturel de la végétation et des animaux aquatiques (et terrestres, pour qui l’eau est une ressource précieuse en été), voire dégrader leur habitat.

Profondeurs variables et fonds accidentés

La profondeur des lacs de montagne peut varier considérablement et cacher des fonds rocheux ou accidentés, pas toujours visibles depuis la surface.

Érosion des berges du lac

Les sols qui tapissent les lacs de montagne sont souvent fragiles. Le passage de nombreux baigneurs serait alors susceptible de les abîmer sur le long terme, créant une érosion des berges et mettant en danger les zones humides.

Introduction de bactéries et de substances chimiques

L’eau pure des lacs de montagne est généralement préservée de toute bactérie. En s’y baignant, l’humain pourrait involontairement y transporter des micro-organismes invasifs ou nocifs (bactéries, plantes, résidus de crème solaire et autres produits chimiques) pour l’écosystème aquatique.

lac de haute montagne nature femme randonnée vue été paysage
©Sophie Dover/iStock

Ainsi, bien que la tentation de se rafraîchir dans un lac de montagne soit grande, il est essentiel de prendre en compte les spécificités et les dangers potentiels de ces environnements naturels. La température glaciale de l’eau, les courants sous-marins imprévisibles, les profondeurs variables et les fonds accidentés posent des risques importants pour la sécurité des baigneurs. De plus, la perturbation de l’écosystème délicat, l’érosion des berges et l’introduction de substances chimiques et de micro-organismes peuvent avoir des conséquences néfastes à long terme pour la faune et la flore locales. Pour préserver la beauté et la santé de ces écosystèmes uniques, il est préférable de se tourner vers des plans d’eau aménagés, conçus pour accueillir les activités de baignade sans compromettre l’équilibre naturel. Ainsi, nous pouvons profiter de nos magnifiques lacs de montagne tout en respectant et en protégeant leur intégrité écologique.