in

Les influenceurs sont plus de 50 % à penser que leur travail est néfaste pour leur santé mentale !

Crédits : Pxfuel

Les influenceurs œuvrant sur YouTube et les réseaux sociaux ne font pas l’unanimité dans le monde d’Internet. Certains d’entre eux estiment même que leur profession a un impact négatif sur leur santé mentale ! Parmi les raisons évoquées, une image négative de leur propre corps et un manque de reconnaissance de leur métier de la part du public.

Des relais d’opinion très suivis

Il y a quelques mois, nous évoquions l’impact des influenceurs sur l’environnement. Si le tourisme de masse fait déjà beaucoup de mal, les influenceurs joueraient également un rôle dans ce désastre. Effectivement, les derniers endroits encore peu connus des visiteurs sont en danger. Une simple photo postée sur un réseau peut malheureusement pousser des hordes de touristes vers un lieu isolé ou peu connu. Le fait est que certains influenceurs sont suivis par des millions de personnes !

Lorsqu’une photo ou une vidéo est publiée par un influenceur sur Twitter, Instagram ou encore YouTube, l’effet est décuplé. Or, de nombreuses marques ont compris l’intérêt commercial de ces “relais d’opinion”. De plus, l’activité d’influenceur peut être considérée comme un métier puisqu’il s’agit d’une activité rémunératrice, bien que chacun se fera sa propre opinion.

Cyprien influenceur
Cyprien est l’influenceur digital le plus populaire en France sur les réseaux sociaux
Crédits : Rodrigo Sepulveda Schulz / Wikipédia

Quid de leur santé mentale ?

Inzpire.me est une plateforme spécialisée en marketing. Comme l’explique Insider dans un article du 12 décembre 2019, celle-ci a réalisé une enquête auprès de 350 influenceurs dont l’audience est mondiale. L’objectif ? En savoir plus sur leur propre perception de cette activité. Selon les résultats, la moitié des interrogés estiment que leur santé mentale est affectée. Pas moins de 32 % des influenceurs ayant participé à l’enquête disent avoir une image négative de leur propre corps. Une autre part importante (25 %) indique avoir du mal à vivre un manque de reconnaissance de leur métier.

Marie Mostad, de Inzpire.me, rappelle que le métier est important dans la construction de la personne. Selon l’intéressée, il faudrait pouvoir mieux expliquer cette profession au public. Effectivement, la plupart des gens estiment que cette activité permet de gagner de l’argent très facilement. Toutefois, l’étude estime que 76 % des influenceurs ont un travail a côté afin de s’en sortir. Néanmoins, ces derniers consacrent en moyenne une trentaine d’heures à leur activité en ligne. Autrement dit, leurs emplois du temps sont très chargés et donc, source de stress.

Articles liés :

Les utilisateurs des réseaux sociaux auraient 66% de risques en plus de développer des symptômes dépressifs pouvant conduire au suicide

Quitter les réseaux sociaux ne rendrait pas forcément heureux

L’utilisation excessive des réseaux sociaux est comparable à la toxicomanie