in

Les incessantes musiques de Noël peuvent affecter notre santé mentale !

Crédits : iStock

Peut-être qu’en faisant vos courses durant ces derniers jours, vous avez déjà pu remarquer l’ambiance de Noël qui s’installe, les rayons de jouets qui s’étoffent, les catalogues de Noël… Et puis il y a aussi les musiques de Noël qui reviennent, nous les avons tellement entendues que parfois nous n’y faisons même plus attention lorsqu’elles sont diffusées. Pour le moment, peut-être que vous n’avez encore rien vu en lien avec Noël, mais rassurez vous, plus on approchera du mois de décembre, plus la confrontation deviendra inévitable.

Les musiques de Noël sont éternelles

Les musiques de Noël, c’est comme les goûts et les couleurs, on aime… ou pas. Si vous ne les aimez pas, imaginez un peu les commerçants qui doivent les écouter à longueur de temps. Certaines musiques de Noël sont de véritables classiques comme Douce Nuit et Il est né le divin enfant pour ne citer que les plus célèbres. D’autres sont plus récentes, mais elles s’imposent chaque année comme des musiques incontournables, notamment All I Want for Christmas de Mariah Carey, sortie pour la première fois en 1994.

Si à cette période les chants de Noël vous hantent du matin au soir, et que vous pensez qu’ils affectent votre mental, la psychologue Linda Blair vient vous donner raison.

musiques de Noël
Crédits : Kemberly Groue / Keesler

Lire aussi : L’IA qui voulait écrire des chants de Noël

Comment les musiques de Noël affectent-elles notre cerveau ?

La psychologue Linda Blair indique en effet à Sky News que « les gens qui travaillent dans les magasins à Noël doivent “se déconnecter” de la musique de Noël, parce que s’ils ne le font pas, cela les empêche vraiment de se concentrer sur autre chose, vous dépensez toute votre énergie à essayer de ne pas entendre ce que vous entendez ». 

La musique peut susciter en nous un sentiment de bien-être et de nostalgie à l’approche de Noël. Certains n’y verront pas d’inconvénients, mais d’autres pourront très vite connaître un sentiment d’ennui. Les musiques leur paraîtront très vite monotones, et ils souhaiteront que la période de Noël passe le plus rapidement possible.

La psychologue Victoria Williamson a indiqué à la BBC que ce mauvais rapport avec la musique de Noël est le « simple effet de l’exposition » aux musiques. Lorsque nous entendons des chansons un certain nombre de fois, notre cerveau sature. Dès lors, toutes les musiques que nous avons trop écoutées auparavant nous horripileront.

Cette réaction peut être la même pour tout type de musique, mais la période de Noël est la seule avec une telle répétition de mêmes chants. Mais ceux-ci ne disparaîtront sans doute jamais, car ils servent à nous influencer en nous poussant à l’achat. Pour cela, il faut qu’il y ait un bon équilibre entre les différentes musiques. Des études ont effectivement montré qu’un bon équilibre dans le choix des musiques de Noël peut aider le consommateur à se sentir plus détendu et positif lorsqu’il est dans un tel environnement.

Pour ceux qui vivent un véritable calvaire chaque année aux périodes de Noël, courage !

Afin de vous remettre dans l’ambiance de Noël, voici des chants classiques Douce nuit et Il est né le divin enfant remis au goût du jour. À écouter avec modération !

Source

Articles liés :

Mais au fait, il vient d’où le père Noël ?

La musique nous rend-elle plus intelligents ?

Fanatique, il fête Noël tous les jours depuis 22 ans !

Les incessantes musiques de Noël peuvent affecter notre santé mentale !
noté 3.7 - 3 vote[s]