in

Les Hommes sont arrivés en Amérique plus tôt que ce que l’on pensait

Crédits : Oregon State University

Des artéfacts découverts dans l’Idaho suggèrent que les premiers humains sont arrivés en Amérique il y a 16 000 ans. Et ils sont venus par la mer. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Science.

Il y a environ 16 000 ans, sur les rives d’une rivière de l’ouest de l’Idaho, des humains se sont installés. Ils ont fabriqué des outils, chassé et allumé des feux. Ces activités ont laissé des traces, aujourd’hui retrouvées par une équipe d’anthropologues de l’Oregon State University. Une découverte qui souligne deux choses. La première est que les Hommes sont arrivés en Amérique plus tôt qu’on ne le pensait (les preuves les plus anciennes étaient jusqu’alors datées à 14 000 ans). Et ils ne sont pas arrivés par le détroit de Béring. Mais par la côte Pacifique.

Une arrivée par le fleuve Columbia

Quatre outils en pierre, plus précisément, ont été retrouvés, ainsi qu’une quarantaine d’éclats de pierre résultant de la fabrication de ces outils. Des fragments d’os suggèrent également que des animaux ont été tués et dépecés sur place. Enfin, du charbon de bois et des roches fissurées suggèrent que des feux ont été allumés pour cuire des aliments. Le site est également important – Cooper’s Ferry -, se plaçant à la jonction entre Rock Creek et la Lower Salmon River, un affluent du plus grand bassin du fleuve Columbia. Autrement dit, ce fleuve aurait pu être le point d’entrée qui permit, à l’époque, aux premiers humains d’arriver.

« Au départ, les éléments les plus anciens sur lesquels nous tombions dataient principalement de l’âge de 13 000 ans. Les témoignages les plus anciens de présence humaine dans les Amériques, découverts sur d’autres sites, dataient jusqu’alors d’un peu plus de 14 000 ans, explique Loren Davis, principal auteur de l’étude. Quand j’ai vu pour la première fois que la couche archéologique inférieure contenait des âges au radiocarbone âgés de plus de 14 000 ans, j’étais abasourdi. Mais aussi sceptique. Je devais donc répéter encore et encore ces résultats pour être sûr qu’ils étaient corrects. Nous avons donc multiplié les analyses au radiocarbone. La couche inférieure était alors systématiquement datée à entre 14 000 et 16 000 ans ».

amérique
La possible voie maritime empruntée par les premiers “Américains”. Crédits : Teresa Hall

Des chasseurs-cueilleurs, habitués des lieux

L’hypothèse du détroit de Béring suggère que les premiers humains sont arrivés en Amérique il y a entre 13 000 et 14 000 ans, la fonte de certains glaciers à l’est de la Russie ayant permis un accès jusqu’en Alaska. Mais ces nouvelles découvertes réfutent cette idée. Les premiers migrants ont visiblement trouvé un autre chemin d’accès (voir ci-dessus). Ils sont arrivés non pas à pied, mais par bateau. Probablement depuis les îles situées autour de la partie nord de la Ceinture de feu, estiment les chercheurs. Les artefacts retrouvés ressemblent en effet étonnamment à ceux retrouvés à l’époque en Asie du Nord-Est.

On apprend également que ces premières populations, arrivées il y a entre 15 300 et 16 600 ans, sont revenues plusieurs fois jusqu’à il y a environ 13 300 ans. Et que ces groupes, composés probablement d’une vingtaine de personnes tout au plus, avaient adopté un mode de vie de chasseurs-cueilleurs.

Articles liés :

Christophe Colomb (1451-1506), premier d’une longue série d’explorateurs vers l’Amérique

Les plus anciennes preuves de la présence de chiens en Amérique du Nord

Des arbres en fleurs gigantesques peuplaient l’Amérique du Nord il y a 90 millions d’années