in

Les glaciers ont perdu 9 000 milliards de tonnes de glace depuis 1961

Un glacier s'effondre en Alaska. crédits : Pixabay

De nouvelles recherches s’appuyant sur des données satellitaires suggèrent qu’entre 1961 et 2016, les glaciers du monde ont perdu au total plus de 9 000 milliards de tonnes de glace. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Nature.

Le retrait et la réduction des glaciers témoignent du réchauffement climatique. Mais comment se faire à l’idée ? Avec des chiffres concrets. En ce sens, une équipe de chercheurs de l’Université de Zurich, en Suisse, s’est appuyée sur des observations de terrain et des données satellitaires pour estimer le retrait des glaciers entre 1961 et 2016. Au total, 19 000 glaciers individuels ont été étudiés dans 19 régions du monde. Et il y a une grande perdante : l’Alaska.

9 000 milliards de tonnes de glace

En l’espace de 55 ans, l’État américain aurait en effet laissé partir plus de 3 000 milliards de tonnes de glace. Le Groenland arrive en deuxième position avec 1 237 milliards de tonnes perdues, suivi de près par le sud des Andes (1 208 milliards). Au total, ce sont plus de 9 000 milliards de tonnes de glace qui ont été perdues. On note par ailleurs qu’une région du monde a – au contraire – gagné de la glace durant ce laps de temps : l’Asie du Sud-Ouest, qui réussit à emmagasiner 119 milliards de tonnes de glace en plus.

glacier
Un graphique illustrant la perte de glace de différentes régions du monde entre 1961 et 2016 Crédits : ESA

Les conséquences sur le niveau de la mer

Malheureusement, cela ne suffit pas pour combler les pertes. Et autant de glace perdue a forcément un impact considérable sur la hausse du niveau de la mer. Après analyses, les chercheurs estiment que la perte de glace avait fait grimper son niveau de 2,7 cm au cours de ces 55 dernières années. Et tout semble s’accélérer.

« Bien que nous puissions maintenant donner des informations claires sur la quantité de glace perdue dans chaque région, il est également important de noter que le taux de perte a considérablement augmenté au cours des 30 dernières années, explique Michael Zemp, principal auteur de l’étude. Nous perdons actuellement un total de 335 milliards de tonnes de glace par an, ce qui correspond à une élévation du niveau de la mer de près de 1 mm par an ».

On apprend par ailleurs que les taux de perte de masse actuels suggèrent que certains glaciers pourraient complètement disparaître dans certaines chaînes de montagnes au cours de ce siècle. En revanche dans les régions les plus “fournies”, la fonte des glaces pourrait continuer à contribuer à l’élévation du niveau de la mer après 2100. Et ça pourrait coûter cher. Il y a quelques mois, une étude révélait en effet que les inondations causées par l’élévation du niveau des mers pourraient coûter 14 billions de dollars par an d’ici la fin du siècle.

Source

Articles liés :

Vidéo : L’effondrement d’un glacier islandais a failli emporter des touristes

Patagonie : un glacier annonce les dangers du réchauffement climatique pour les océans

Le projet fou de scientifiques pour empêcher les glaciers de fondre