in

Les éléphants peuvent sentir la pluie qui tombe à 240 km !

Crédits : ludi / Pixabay

Une étude menée en Namibie permet de comprendre que les éléphants, lors de leurs migrations pendant la saison sèche, ne changent pas de direction brusquement par hasard.

L’éléphant est un animal migrateur, constamment en recherche de sources de nourriture et d’eau. Le phénomène étrange de changement brutal de direction lors des migrations a été compris par des chercheurs en Namibie par le placement entre 2002 et 2009 de dispositifs de repérage, et ce sur 14 éléphants. Chacun d’eux était membre d’un troupeau différent dans diverses zones.

Les chercheurs ont également fait un suivi du mouvement des précipitations à l’aide de données satellites. Ainsi, ces informations comparées aux déplacements de troupeaux d’éléphants montrent que ces derniers se déplacent en recherchant la pluie. Les éléphants se déplacent sur de vastes étendues, jusqu’à environ 240km.

La certitude se retrouve sur le principe que les éléphants cherchent la pluie dans leurs déplacements, mais l’inconnue réside dans le fait que l’on ne connait pas la façon dont ils détectent la pluie. Les chercheurs pensent que ceux-ci peuvent entendre la pluie tomber sur le sol ou encore les coups de tonnerre. Une étude plus ancienne montre que les éléphants sont sensibles aux sons de basse fréquence portant notamment sur de longues distances.

Afin d’optimiser la protection et la conservation des éléphants, il est essentiel de bien cerner leurs habitudes de déplacement. Pour s’en approcher, de futures recherches porteront sur cette question : les signaux de basse fréquence induits par les orages sont-ils les signaux permettant aux éléphants de sentir la pluie et de changer leur direction ?

Sources : Sciences et AvenirExpress.be