in

Les édulcorants artificiels contenus dans les compléments sportifs et autres aliments sont toxiques pour nos microbes intestinaux !

Crédits : Daylen / Wikimedia

Une étude parue le 25 septembre 2018 dans la revue Molecules montre que les que les édulcorants artificiels, pourtant approuvés par Food & Drug Administration (FDA) américaine, sont toxiques pour nos microbes intestinaux. Les scientifiques ont étudié six édulcorants artificiels (aspartame, sucralose, saccharine, néotame, advantame et acésulfame de potassium), ainsi que 10 compléments sportifs qui contenaient ces édulcorants. L’étude a été relayée par Science Daily.

Les édulcorants sont des additifs alimentaires, qui permettent d’ajouter un goût sucré.

Ce qu’a montré l’étude

L’étude a trouvé que les six édulcorants artificiels cités précédemment ont un effet négatif pour nos bactéries intestinales. En effet, pour des souches de bactéries E. coli présentes naturellement dans notre intestin, la concentration d’édulcorants était toxique seulement à partir de 1 mg/ml.

Ariel Kushmaro, co-auteur de l’étude et professeur à l’Université Ben Gourion du Néguev (Israël) précise ceci : « Nous avons modifié les bactéries E. coli bioluminescentes, qui brillent lorsqu’elles détectent des substances toxiques et agissent comme un modèle de détection représentatif du système microbien complexe ». Selon lui, « c’est une preuve supplémentaire que la consommation d’édulcorants artificiels affecte négativement l’activité microbienne intestinale qui peut causer un large éventail de problèmes de santé ».

Ce n’est pas la première fois que des études montrent le problème de ce type d’édulcorants. En effet, des recherches précédentes ont déduit que leur utilisation peut entraîner ensuite des intolérances au glucose. D’autres ont montré que ces édulcorants ont provoqué chez la souris de l’obésité et du diabète.

Le sucralose est l’édulcorant qui a eu l’effet le plus dévastateur.

édulcorant sucralose
Sucralose, substitut du sucre
Crédits : Mike Mozart/Flickr

Lire aussi : Ces boissons non sucrées, mais qui contiennent tout de même des édulcorants.

Comment savoir dans quels produits alimentaires les édulcorants artificiels sont-ils présents ?

« Les édulcorants artificiels sont devenus de plus en plus controversés en raison de leur influence discutable sur la santé des consommateurs. On en trouve dans la plupart des aliments, et beaucoup consomment cet ingrédient ajouté à leur insu », indique Ariel Kushmaro.

De manière générale, les édulcorants sont indiqués sur les étiquettes des aliments. Ils peuvent être indiqués sous la forme de leur code des additifs alimentaires :

  • aspartame : E951
  • sucralose : E955
  • saccharine : E954
  • néotame : E961
  • advantame : E969
  • acésulfame de potassium : E950

De nombreux aliments – même lorsqu’ils sont considérés comme sains et sans sucres – peuvent contenir des édulcorants, comme les sodas par exemple.

Ces additifs sont largement présents dans nos rayons de supermarchés, c’est pourquoi Ariel Kushmaro conseille à tout le monde de « réduire considérablement ou éviter de consommer des édulcorants artificiels ».

Articles liés :

Quels sont les 10 aliments industriels à éviter ?

Est-il possible d’améliorer sa mémoire à l’aide de compléments alimentaires ?

Contre le gaspillage alimentaire, les Britanniques recyclent le pain en bière