in

Les compléments alimentaires seraient inutiles, voire dangereux !

Crédits : iStock

Nous sommes beaucoup à consommer des compléments alimentaires, qu’il s’agisse de préserver la mémoire, de prévenir l’apparition de troubles cognitifs ou encore d’améliorer les performances au travail. Selon une récente enquête, les industriels du secteur feraient tout pour tenter les consommateurs désirant améliorer leurs capacités cérébrales.

Une enquête préoccupante

Le magazine 60 Millions de consommateurs a publié le 7 mars 2019 son enquête baptisée Cerveau : les dangers des compléments alimentaires. Celle-ci stipule que « le bon fonctionnement de notre cerveau est devenu un enjeu de société », mais que certains compléments alimentaires sont « inutiles, voire dangereux ». Au total, deux marques de lait pour bébé et huit compléments alimentaires ciblant tous les âges ont été ciblés.

L’enquête pointe notamment du doigt les additifs présents dans certains produits destinés aux enfants. Citons par exemple le Biane Enfant (laboratoire Pileje) et le Pediakid (laboratoires Ineldea). Il s’agirait d’additifs destinés à masquer le goût du poisson utilisé dans le but d’apporter des oméga 3 (DHA et EPA).

Il est également question de vitamine D, utile et indispensable à la croissance et au développement des enfants. En effet, les enfants se voient souvent prescrire des ampoules de vitamine D durant l’hiver. Or, l’apport supplémentaire de cette même vitamine via les compléments alimentaires peut engendrer une hypervitaminose, c’est-à-dire un apport excessif de certaines vitamines – un surplus qui n’est pas sans danger. De plus, l’apport de ce genre de vitamine peut être comblé par une alimentation équilibrée.

Crédits : Wikipedia

Le consommateur doit être prudent

Les potentiels effets néfastes des compléments alimentaires ne seraient donc pas à négliger. L’enquête révèle également que ces comprimés peuvent contenir de la caféine, des quantités excessives de fructose ou encore des acides aminés qu’il est encore ici possible d’obtenir via une alimentation équilibrée. Concernant la caféine contenue dans des compléments que certaines personnes prennent pour rester en éveil, le processus de mémorisation pourrait s’en trouver impacté. Des effets secondaires peuvent également apparaître, surtout en cas de surdosage : anxiété, nausées, migraines, voire des troubles du rythme cardiaque.

Les seniors ne sont pas en reste puisque l’enquête indique avoir analysé divers produits qui leur sont destinés, tels que Cognisciences (laboratoires Santé Verte) et Ginkor Memo (laboratoires Tonipharm). Ces produits contiendraient un cocktail de plantes promettant de renforcer la mémoire et d’améliorer les fonctions cognitives. Mais en fait, la preuve de leur efficacité n’aurait jamais été apportée.

Source

Articles liés :

Les édulcorants artificiels contenus dans les compléments sportifs et autres aliments sont toxiques pour nos microbes intestinaux !

Des substances nocives détectées dans le pain quotidien !

14 superaliments pour une longévité accrue !