in

Les chiens seraient bien en mesure de lire les émotions sur notre visage

Crédits : wernerdetjen / Pixabay

Au travers d’une nouvelle étude, des chercheurs autrichiens pensent avoir apporté la preuve que les chiens sont capables de distinguer les émotions de joie et de colère sur le visage des êtres humains. Explications.

Pour la plupart des propriétaires, il peut sembler évident que les chiens sont capables de comprendre nos émotions avec une justesse parfois déconcertante. Néanmoins, aucune preuve expérimentale de ce phénomène n’avait pu être jusqu’ici apportée par la science.

Afin de démontrer que l’aptitude de nos compagnons canidés à identifier nos émotions n’est pas que le simple reflet de l’anthropomorphisme des maîtres, des chercheurs de l’université de Vienne ont mené une recherche sur 11 animaux divisés en deux groupes. Dans leur étude publiée dans la revue Current Biology, les scientifiques ont expliqué avoir dans un premier temps entraîné les chiens à discriminer un visage souriant d’un visage en colère en leur présentant une liste de 15 paires d’images. Alors que le premier groupe de chiens ne voyait que la partie supérieure des visages, le second ne voyait quant à lui que la partie inférieure.

Une capacité à distinguer les expressions de joie et de colère

Après cette phase d’apprentissage, les animaux ont passé quatre expériences différentes dans lesquelles ils devaient sélectionner soit le visage souriant, soit le visage en colère. Dans la première, les chercheurs ont présenté aux chiens des photographies de nouveaux visages dont la partie visible était la même que celle de l’entraînement. Dans un second temps, les visages de l’apprentissage étaient de nouveau montrés aux animaux, mais cette fois-ci c’était l’autre moitié de la face qui était présentée. Pour l’avant dernière condition, la seconde partie des nouveaux visages était affichée à l’écran. Enfin, durant la dernière phase de l’expérience, seule la moitié gauche des visages de l’apprentissage était visible.

Selon les auteurs, dans chaque condition de l’étude, les chiens ont été en mesure de sélectionner le visage heureux ou en colère avec un degré d’exactitude bien supérieur à celui qui serait attendu si seul le hasard était en cause. « Notre étude démontre que les chiens peuvent distinguer les expressions de colère et de joie chez l’homme. Ils peuvent aussi dire que ces deux expressions ont des significations différentes. Et ils peuvent le faire non seulement pour des gens qu’ils connaissent bien, mais aussi pour des visages qu’ils n’ont pas vu auparavant », explique Ludwig Huber, co-auteur de l’étude, relayé par le site Sciences&Avenir.

Par ailleurs, les résultats de la recherche ont également montré que les chiens qui devaient apprendre à reconnaître les visages souriants ont eu davantage de facilité à assimiler la tâche que les autres. Un phénomène qui laisse supposer à Ludwig Huber que les chiens seraient en mesure d’associer un visage souriant à un sens positif et un visage en colère à un sens négatif. 

D’autres études à venir

Dans le futur, les chercheurs souhaiteraient étudier la façon dont les chiens expriment leurs propres émotions et comment ces dernières peuvent être influencées par leurs propriétaires ou par d’autres personnes. « Nous nous attendons à obtenir des informations importantes sur l’extraordinaire lien qui unit les humains et l’un de leurs animaux préférés, ainsi que sur la vie affective des animaux en général », a déclaré Ludwig Müller, principal auteur de l’étude, relayé par le site Discovery.

Sources: Sciences&AvenirDiscovery