in

Les chiens pourraient être très utiles au développement psychologique des enfants !

Crédits : Pikist

Une récente étude australienne suggère que les enfants qui ont un chien à la maison bénéficient d’un développement psychologique plus sain. La présence d’un chien réduirait notamment les risques d’apparition de problèmes de comportement. Ainsi, l’animal permettrait aux enfants de grandir et d’adopter un comportement social sain.

Un meilleur développement psychologique ?

Depuis longtemps, le chien est considéré comme étant le meilleur ami de l’Homme. Régulièrement, de nouvelles recherches contribuent à renforcer cette certitude. Citons par exemple une étude parue en juin 2020 et suggérant que les chiens peuvent venir en aide à leur propriétaire en situation de détresse, sous réserve de savoir comment s’y prendre. D’autres recherches publiées ce mois-ci suggèrent que les chiens peuvent sentir la grossesse d’une femme, et ce bien avant cette dernière.

Et si avoir un chien à la maison permettait un meilleur développement psychologique des enfants ? Une réponse à cette question a été apportée par une étude publiée dans la revue Pediatric Research le 6 juillet 2020 par une équipe de l’Université d’Australie-Occidentale à Perth (Australie).

Les chercheurs ont récolté des données auprès de 1 646 garçons et filles de 3 à 5 ans. Il s’agissait d’informations à caractère socio-démographique. Citons notamment le temps de sommeil, le nombre de frères et sœurs, ou encore le niveau d’éducation et le statut professionnel des parents. Ces informations concernaient également le fait d’avoir un chien ou non, ainsi que les éventuelles activités pratiquées avec l’animal (jeux, promenades).

chien enfant
Crédits : PxFuel

Pour un comportement plus social

Au moyen d’une échelle, créée pour l’occasion, mesurant le développement social et émotionnel des enfants, les chercheurs ont apporté leurs conclusions. Selon ces derniers, les enfants possédant un chien à la maison ont 30 % de risques en moins d’avoir des problèmes de comportement. Ils ont également 40 % de risques en moins de rencontrer des difficultés dans leurs relations avec les autres membres de la famille. Par ailleurs, ils ont 34 % de chances en plus d’avoir un comportement pro-social.

« Nous ne disons pas qu’il faut courir chercher un chien. C’est une décision vraiment importante. Posséder un chien implique des responsabilités et des coûts. Mais des rapports anecdotiques et des recherches montrent que les bénéfices l’emportent sur les coûts » a déclaré Hayley E. Christian, principale meneuse de l’étude.

Ainsi, l’étude suggère que les avantages d’avoir un chien à la maison peuvent commencer très tôt. Néanmoins, cette conclusion ne prouve pas l’existence d’une relation directe de cause à effet. Ceci est le fait d’un nombre important de facteurs qui entrent en compte dans le développement psychologique des enfants.