in

Les bébés nés de pères plus âgés ont plus de problèmes de santé

Crédits : iStock

Une récente étude menée aux États-Unis suggère que les bébés nés de pères âgés de 45 ans et plus ont tendance à développer davantage de problèmes médicaux que ceux nés de pères plus jeunes.

Les chercheurs américains de l’Université de Stanford se sont appuyés sur les dossiers médicaux de toutes les naissances enregistrées aux États-Unis entre 2007 et 2016 – soit un échantillon de plus 40 millions de bébés. Ils dévoilent aujourd’hui que les bébés nés d’hommes âgés de 45 ans et plus semblent sujets à un risque plus accru (14 %) de naissance prématurée (1 jour en moyenne), d’insuffisance pondérale (une vingtaine de grammes environ à la naissance) et d’admission aux soins intensifs que les bébés nés de pères plus jeunes.

« Il y a des risques potentiels à attendre, explique Michael Eisenberg, de la Stanford University School of Medicine et principal auteur de l’étude publiée dans le British Medical Journal. Nous avons tendance à examiner les facteurs maternels pour évaluer les risques associés à la naissance, mais cette étude montre que le fait d’avoir un bébé en bonne santé est un travail d’équipe, et que l’âge du père contribue également à sa santé. Les hommes ne devraient pas penser qu’ils ont une piste illimitée ».

Pères bébés risques naissances
Les bébés nés de pères plus âgés auraient plus de problèmes de santé que les autres. Crédits : Pixabay

Il ressort également de cette étude que les risques ne sont pas linéaires. Plus l’âge du père est avancé, plus les risques sont importants. À titre d’exemple, tandis que les hommes de 45 ans semblent 14 % plus susceptibles d’avoir un enfant né prématurément, les hommes de 50 ans et plus sont 28 % plus susceptibles d’avoir un enfant admis dès la naissance en unité de soins intensifs.

Même si les risques restent ici assez faibles, les chercheurs suggèrent que des changements dans l’ADN du sperme des hommes plus âgés pourraient expliquer ces résultats. Hilary Brown, épidémiologiste à l’Université de Toronto (Canada), avance de son côté d’autres explications possibles. « Des études ont montré que l’âge paternel avancé est associé à des comportements néfastes pour la santé, tels que le tabagisme et la consommation fréquente d’alcool, l’obésité, les maladies chroniques, les maladies mentales et la sous-fertilité », écrit-elle. Tous sont liés aux problèmes de santé des nouveau-nés.

Source

Articles liés : 

Les femmes enceintes vaccinées contre la grippe protègent aussi leurs bébés

Les trotteurs sont dangereux pour les bébés et à l’origine de nombreuses blessures

Pourquoi les bébés clignent-ils à peine des yeux ?