in

Les astronautes nomment la capsule de SpaceX “Endeavour”

Crédits : NASA TV

Les astronautes Doug Hurley et Bob Behnken, qui ont rejoint l’équipage de l’ISS ce dimanche, viennent de baptiser leur capsule “Endeavour”, en référence à l’ancienne navette de la NASA.

Il est de tradition, chez les astronautes américains, de baptiser un nouveau vaisseau spatial. Tout a commencé avec la mission Mercury-Redstone 3, la première mission spatiale habitée des États-Unis lancée le 5 mai 1961. L’astronaute Alan B. Shepard, qui réalise durant cette opération un vol suborbital d’une durée de quinze minutes, suggère alors de baptiser la capsule spatiale “Freedom 7“. Le numéro fait ici référence aux sept premiers astronautes du monde, sélectionnés par la NASA le 9 avril 1959.

“Nous vous souhaitons la bienvenue à bord de la capsule Endeavour

Ceci étant dit, la tradition s’est ensuite perpétuée avec tous les véhicules spatiaux américains. Il apparaissait donc “normal” pour Doug Hurley et Bob Behnken de marquer le coup à nouveau, en baptisant cette fois la capsule Crew Dragon de SpaceX.

Les deux astronautes ont révélé le nom de leur vaisseau lors d’une émission tenue en direct depuis l’orbite de la Terre, environ trois heures après le décollage de la fusée Falcon 9 ce samedi (30 mai).

Je sais que la plupart d’entre vous, chez SpaceX en particulier, connaissent le vaisseau Crew Dragon sous le nom de “Capsule 206”, mais je pense que nous avons tous pensé que nous pourrions peut-être faire un peu mieux que cela, a déclaré Hurley, s’adressant en partie à l’équipe de la mission de SpaceX. Alors sans plus tarder, nous vous souhaitons la bienvenue à bord de la capsule Endeavour“.

La raison de ce choix n’est bien sûr pas un hasard. “Nous avons tous les deux eu nos premiers vols avec la navette Endeavour, et cela signifiait tellement pour nous de continuer à porter ce nom, a justifié Hurley. C’est donc ce que nous avons décidé“.

Doug Hurley a intégré cette navette pour la première fois en tant que pilote lors de la STS-127 en 2009 (la 29ème à destination de l’ISS). Robert Behnken, de son côté, a piloté la navette pour la première fois au cours de l’année précédente. Notez que Behnken a de nouveau commandé Endeavour au cours de la mission STS-130, l’avant-dernière mission de l’orbiteur, en 2010.

Endeavour
La navette Endeavour attend son lancement le 19 septembre 2008. Crédits : NASA

Deux véhicules très différents

Ce partage de nom est évidemment symbolique, mais sur le papier, la navette et la Crew Dragon ont en réalité peu de choses en commun. La première était en effet pilotée grâce à des boutons poussoirs, de petits interrupteurs et à un manche manuel. En comparaison, la capsule de SpaceX est équipée d’écrans tactiles et peut évoluer de manière complètement autonome.

Pour rappel, la navette Endeavour, construite en 1987 pour remplacer la navette Challenger, détruite en vol l’année précédente, tire son nom du navire commandé par l’explorateur James Cook au XVIIIe siècle (HMS Endeavour).

Source