in

Des archéologues déterrent un arsenal militaire de l’époque d’Ivan le Terrible

Crédits : Wikimedia Commons

Casque à pointes, épée, cottes de mailles; une fouille archéologique prévue près de Zvenigorod, à l’ouest de Moscou, a mis au jour l’arsenal militaire privé d’un commandant militaire datant de l’époque d’Ivan le Terrible.

Qui était Ivan le Terrible ? Grand Prince de Moscou de 1533 à 1547 et tsar de « toutes les Russies » de 1547 jusqu’à sa mort en 1584, Ivan Vasilecvich, connu sous le nom de Ivan le Terrible, a régné sur la Russie dans la seconde moitié du XVIe siècle. Son image, du point de vue de l’Occident, aura quant à elle traversé les siècles comme celle d’un souverain sanguinaire. Et ce n’est pas ce butin qui viendra nous contredire.

Une équipe d’archéologues de l’Académie des Sciences de Russie a en effet mis à jour un arsenal militaire datant du 16e siècle dans les sous-sols d’une soixantaine de bâtiments situés dans le village de Ignatievskoe, situé près de la ville de Zvenigorod, à l’ouest de MoscouDes grosses caisses en bois y ont été découvertes et l’une d’elles, contenant des armes, a particulièrement attiré l’œil des archéologues.

2FC8353300000578-0-image-a-19_1451902513421
Crédits : Russian Acadely of Sciences

À l’intérieur des casques à pointes, armures, cuirasses, des sabres ou encore des flèches y étaient entreposés. Il s’agirait, selon les chercheurs, d’une ancienne cache d’armes pour une expédition militaire. D’autres découvertes comprennent également des casques dans des étuis en cuir, des fragments de cottes de mailles, des épées et autres ceintures de combat.

La précieuse découverte aurait été faite sous les sols d’un ancien manoir ayant appartenu à une célèbre famille aristocratique, les Dobrynins, qui vivait à l’époque dans le village de Ignatievskoe. L’un des membres de la famille aurait notamment été l’un des hauts gradés de l’armée du tsar, un groupe d’élite mandaté en 1550 pour asservir les villes de Dmitrov, Zvenigorod et Ruza. Cette armée aurait alors été logée et nourrie aux frais des membres de la noblesse dans le cadre de leurs responsabilités en tant que courtisans.

2FC8353C00000578-0-image-a-18_1451902482167
Crédits : Russian Acadely of Sciences

La découverte, bien qu’inattendue, n’est pas considérée comme un trésor, au sens littéral du terme, puisque cet arsenal militaire n’était pas délibérément « caché », mais simplement stocké en sous-sol. Elle n’en reste pas moins exceptionnelle : « Cela nous donne une bien meilleure idée de la manière dont les nobles russes se préparaient pour les campagnes militaires. Cette fouille nous permet de “voir” pour la première fois les préparatifs effectués par les nobles qui composaient les officiers de groupes d’élite à l’époque de la grande Moscovie », a notamment fait remarquer M. Alexeyev, l’un des archéologues.

2FC8354500000578-0-image-a-17_1451902467668
Crédits : Russian Acadely of Sciences

Malgré son image de souverain fou et sanguinaire, le premier tsar de Russie demeure aujourd’hui pour ses compatriotes le symbole de la grandeur russe. De son règne, on retient également l’expansion territoriale, la construction d’un appareil d’administration centrale et la montée de la puissance de Moscou.

Source : Dailymail.co