in ,

Les animaux ont beaucoup d’imagination concernant leur sexualité, la preuve avec cette chauve-souris !

Capture vidéo youtube

Qui a dit que le sexe chez les animaux était limité en termes de fantaisies ? Un spécialiste français a donné quelques explications sur cette question afin d’éveiller l’intérêt du public.

Concernant la sexualité, l’être humain a en guise de référence le Kamasutra, un recueil hindou décrivant de nombreuses positions relatives à l’acte sexuel (64 au total). Les animaux ne savent pas lire, mais peuvent faire preuve d’imagination à ce niveau, selon l’avis du biologiste français Thierry Lodé. Ce professeur en écologie évolutive et spécialiste de la sexualité des animaux est notamment auteur de l’ouvrage La Guerre des sexes chez les animaux : une histoire naturelle de la sexualité parut en 2006.

Selon l’expert, il est important de ne pas confondre acte sexuel et copulation, car il existerait d’autres pratiques sexuelles dans la nature. La masturbation est par exemple un désir exprimé par des animaux tels que les chiens, les kangourous, les tortues et même les criquets ! Ainsi, il faudrait considérer que l’acte sexuel chez les animaux est susceptible de ne pas se limiter à un acte génital.

sexe grenouilles
Crédits : Max Pixel

La fellation est par exemple quelque chose de commun chez les singes bonobos ou encore chez les orangs-outans. C’est également le cas de la chauve-souris (voir vidéo en fin d’article), et la découverte de cette pratique a été récompensée par le prix Ig Nobel en 2010. Évoquons également la sodomie, présente chez les rats, les chiens, les taureaux ou encore les chimpanzés.

Du point de vue des positions adoptées durant l’acte sexuel, il y a également ici quelques précisions à apporter. Par exemple, si le « missionnaire » est commun chez l’Homme et certains singes tels que les gorilles et les orangs-outans, cette position se retrouve aussi chez le chien, dont l’anatomie n’est pourtant pas vraiment adaptée !

Selon Thierry Lodé, le sexe chez les animaux n’a pas seulement vocation à procréer, puisqu’il existe également une notion de plaisir.

Source

Articles liés :

Des séances de sexe marathon détruisent ces petites créatures

En matière de sexe, les grenouilles contrarient les théories de Darwin

Pourquoi certains corbeaux copulent-ils avec des cadavres ?