in ,

L’Égypte lance une ambitieuse mission pour résoudre le mystère des pyramides

Crédits : HypnoArt/Pixabay

L’Égypte, pays connu notamment pour ses pyramides millénaires, s’apprête à lancer la plus ambitieuse et la plus grande mission d’exploration des pyramides jamais entreprise.

Pour mener à bien la mission « Scan Pyramids », deux groupes d’éminents chercheurs sur l’Égypte Antique devront collaborer, les chercheurs de la faculté des ingénieurs du Caire et l’Institut français HIP (Héritage, Innovation, Préservation). La mission a été annoncée par voie de communiqué de presse et devrait être officiellement lancée le dimanche 25 octobre, à 11 heures. L’annonce devrait être réalisée par le professeur Mamdouh El Damaty, actuel ministre des Antiquités égyptiennes, ce qui confirmerait la validation de la mission par le gouvernement égyptien.

Le lieu sera symbolique, car l’annonce devrait être effectuée dans l’hôtel Mena House de Gizeh, connu pour avoir vu séjourner Winston Churchill ou encore Agatha Christie et qui offre une vue splendide sur la dernière merveille du monde antique encore existante : la grande pyramide de Kheops. L’objectif est double, le premier étant de tester des techniques dites « non invasives et non destructives », le deuxième est de lancer une mission d’ordre international qui devrait réunir des chercheurs Égyptiens, Français, Canadiens et Japonais, sachant que l’Égypte s’était fait de nombreuses fois reprochée le manque d’autorisation pour les chercheurs internationaux, les pyramides représentant un symbole fort pour les Égyptiens.

Mais après tout, qu’est-ce que le « mystère des pyramides » ? C’est une simple constatation ! Il semble impossible à l’heure actuelle de comprendre comment les anciens Égyptiens ont pu construire la pyramide de Kheops en à peine 25 ans, eux qui ne connaissaient pas la roue et qui n’étaient dotés que d’outils de pierre et de cuivre pur. Les dimensions de Kheops sont pharaoniques : 146 mètres de haut, une superficie de 5 hectares, plus de 2,5 millions de blocs, des pierres qui pèsent plusieurs tonnes qui furent déplacées sur de grandes distances. La pyramide recèle également de nombreux détails dans sa structure interne qui restent inexpliqués. Il sera un grand enjeu pour la mission « Scan Pyramids » de donner de nouvelles pistes aux chercheurs afin de comprendre comment cette merveille de l’architecture de l’Égypte Antique est née.

Source : Sciences et Avenir