in

L’efficacité de la greffe de cheveux est-elle prouvée ?

La perte des cheveux est devenue une vraie angoisse pour toute une génération. Hommes comme femmes, la calvitie peut toucher n’importe qui. Elle est due à la sensibilité de la racine du cheveu à la testostérone. On compte 65% d’hommes concernés par cette sensibilité contre 5% de femmes. Pour la gent féminine, la perte de cheveux est comblée par le port d’une perruque. Mais pour les hommes la greffe de cheveux est le moyen le plus utilisé pour endiguer la calvitie où ; dans son terme scientifique : L’alopécie. Depuis une dizaine d’années et l’arrivée de nouvelles techniques et de nouveaux progrès ; le nombre d’intervention a explosé. Elles sont de plus en plus efficaces, courtes et indolores.

Greffe de cheveux : les méthodes FUE et FUT

Actuellement, il existe plusieurs techniques pour les greffes de cheveux mais deux d’entre elles sont plus utilisées : La FUE et la FUT. Ces deux interventions nécessitent une anesthésie locale.
La FUE ( Follicular Unit Extraction ), est la solution privilégiée pour les petites greffes de cheveux. Cette technique vient prélever vos cheveux grâce à un instrument très précis. Ils sont récupérés à l’arrière de votre crâne dans une zone appelée la couronne. Cette zone donneuse n’est pas impactée par la calvitie car les cheveux présents, comme ceux de la barbe et des sourcils n’ont pas le même patrimoine génétique que les autres. Les cheveux sont ensuite réimplantés un par un sur la zone à redensifier grâce à un petit foret. Cet instrument extrait le cheveu avec son bulbe pour venir l’insérer à 1 millimètre de profondeur. Sa précision lui permet de placer un cheveu tous les millimètres. La FUE dure en général une journée pour 8 heures d’intervention.
La FUT ( Follicular Unit Transplantation ), est la solution pour les greffes de cheveux plus importantes. Également appelée greffe par bandelettes , elle permet de prélever 7500 d’unités folliculaires. Une bande de cuir chevelu d’1 à 1.5 centimètre de profondeur sur 15 à 20 centimètres de longueur est prélevée. La petite cicatrice laissée sera recouverte par la pousse des cheveux. Les cheveux sont ensuite récupérés puis replantés dans la zone a regarnir. Cette méthode est plus rapide, avec environ 4 heures d’intervention.

Traitement à base de cellules mère

Capilclinic se définit comme la première clinique européenne à proposer des traitements à base de cellules mère. Cette méthode a pour but de prélever qu’une petite partie du cheveu contenant le follicule et une partie contenant les cellules souches. Ensuite, grâce à une micro pince, les greffons sont replantés. Leurs petites dimensions font en sorte que les cicatrices sont invisibles.

A quel prix et où ?

Plusieurs pays et notamment la Turquie et l’Espagne sont devenus des destinations prisées pour le tourisme médical.  Alors qu’une greffe de cheveux peut coûter jusqu’à 12 000 euros en France, la même opération en Turquie ou en Espagne est estimée à un peu plus de 2000 euros.

Articles liés :

Coloration des cheveux : cette étudiante donne l’alerte après une grave allergie !

Calvitie : Et si nous pouvions empêcher nos cheveux de tomber grâce… à une odeur ?

« Se faire des cheveux blancs » : des scientifiques pensent en avoir trouvé la cause