in

L’Écosse produit assez d’énergie éolienne pour alimenter tous ses habitants (et même plus)

Le parc éolien de Whitelee, en Écosse. Crédits : Pixabay

Au premier semestre 2019, l’Écosse aura produit suffisamment d’énergie éolienne pour alimenter deux fois ses 4,47 millions de foyers. Un véritable exemple à suivre.

Le gouvernement britannique a récemment communiqué son intention de se passer complètement de charbon d’ici 2025. Le Royaume-Uni doit donc se tourner vers les énergies renouvelables, et pour ce faire, l’Écosse nous paraît être l’exemple à suivre. Au cours du premier semestre de cette année, les turbines locales auraient en effet généré 9,8 millions de mégawattheures d’électricité. Suffisamment pour fournir de l’énergie à 4,47 millions de foyers. Rappelons au passage que l’Écosse ne compte que 2,6 millions de foyers (pour 5,5 millions d’habitants). Autrement dit, l’Écosse a donc produit assez d’énergie d’origine éolienne pour alimenter deux fois ses maisons.

« Ces chiffres sont étonnants. La révolution de l’énergie éolienne en Écosse continue clairement de progresser, a déclaré Robin Parker, responsable de la politique climat et énergie du World Wide Fund for Nature (WWF). De haut en bas du pays, nous bénéficions tous d’une énergie plus propre, tout comme le climat. Ces chiffres montrent que l’exploitation du potentiel éolien terrestre abondant de l’Écosse peut fournir une électricité verte propre à des millions de foyers non seulement en Écosse, mais également en Angleterre ».

L’Europe championne de l’éolien

Globalement, 80 % de l’énergie produite en Écosse est aujourd’hui issue de l’éolien et de l’énergie marine. Et le pays ne compte pas s’arrêter là. La société ScottishPower, qui fournit principalement le centre et le sud de l’Écosse, a récemment annoncé son intention de créer un nouveau parc éolien (215 pales) dans la région de Glasgow. Une structure gigantesque capable – sur le papier – de générer 539 mégawatts. Soit suffisamment pour approvisionner 300 000 nouveaux foyers en électricité.

Avec une capacité installée nette totale de 189 GW, l’énergie éolienne reste également la deuxième forme de capacité de production d’électricité en Europe. Concernant le volume généré, la France, avec plus de 15 GW de puissance installée, se place au 4e rang derrière l’Allemagne (59,3 GW), l’Espagne (23,4 GW) et le Royaume-Uni (20,9 GW).

Aujourd’hui, les éoliennes écossaises fournissent même de l’électricité aux Anglais. Crédits : Pixabay

Rappelons le processus de fonctionnement. Ces éoliennes se composent d’un mât et d’un rotor sur lequel sont rattachés plusieurs pâles. L’énergie cinétique des vents entraîne alors la rotation naturelle du rotor, et la production d’énergie mécanique engrange ensuite en énergie électrique.

Si la technique n’est pas polluante, certains pointent en revanche du doigt le processus de fabrication de l’éolienne en lui-même, qui peut impliquer des rejets. Sans oublier les effets sur le paysage, les problèmes de bruit et d’interférences électromagnétiques. Ou encore le fait que la production d’énergie peut être intermittente. Mais dans l’ensemble, les avantages l’emportent sur les inconvénients.

Source

Articles liés :

Le tout premier port spatial du Royaume-Uni se situera en Écosse

Des roches trouvées en Écosse suggèrent que Mars pourrait abriter la vie

Des traces de géants vieilles de 170 millions d’années découvertes en Écosse