in

L’Écosse était un vrai “Jurassic Park” il y a 170 millions d’années

Crédits : Jon Hoad

Une équipe de paléontologues annonce avoir identifié de nouvelles empreintes sur l’Île de Skye, en Écosse, suggérant la présence de nombreux dinosaures au temps du Jurassique.

Nous savons depuis longtemps que de nombreux groupes de dinosaures se sont diversifiés durant la période du Jurassique moyen (-175,6 à -161 millions d’années). Malheureusement, les fossiles datant de cette époque sont relativement rares. L’île de Skye, au large de l’Ecosse, reste néanmoins une exception.

50 nouvelles empreintes

Sur les côtes, de nombreux ossements et traces de dinosaures ont en effet été retrouvés au cours de ces dernières décennies. Dans la revue Plos One, une équipe de paléontologues annonce avoir identifié de nouvelles empreintes, jetant un nouvel éclairage sur les forces en présence il y environ 170 millions d’années.

Ces travaux, dirigés par Paige dePolo et Stephen Brusatte, de l’Université d’Edimbourg, détaillent plus précisément la découverte d’une cinquantaine d’empreintes réparties sur deux sites côtiers. Et visiblement, certaines ont été laissées par des stégosaures, ces grands dinosaures herbivores à dos cuirassé par des plaques osseuses. Ces animaux n’avaient jamais été identifiés dans la région.

dinosaures
Des traces de pas laissées par un stégosaure sur l’île de Skye, en Écosse Crédits : Steve Brusatte

Les chercheurs soulignent également que certaines traces ont été laissées par des théropodes carnivores précoces – un groupe de dinosaures bipèdes à trois doigts – ainsi que par des ornithopodes (de grands dinosaures herbivores).

« Nous savions qu’il y avait des sauropodes géants à long cou et des carnivores de la taille d’une jeep, mais nous pouvons maintenant ajouter des stégosaures à cette liste, et peut-être même des cousins ​​primitifs des dinosaures à bec de canard, a déclaré Stephen Brusatte. Ces découvertes font de Skye l’un des meilleurs endroits au monde pour comprendre l’évolution des dinosaures dans le Jurassique moyen ».

dinosaures
Il y a a 170 millions d’années, l’Île de Skye était un paradis pour dinosaures. Crédits : Jon Hoad

L’Écosse, un ancien paradis subtropical

Bien évidemment, l’Île de Skye proposait un environnement très différent il y a 170 millions d’années.

« L’Écosse du jurassique était un paradis subtropical humide, qui s’oppose à l’Écosse pluvieuse d’aujourd’hui, explique en effet le chercheur. Elle faisait également partie d’une île à l’époque – perchée au milieu d’un océan Atlantique en pleine croissance – bordée de plages et de lagunes. Le climat était probablement similaire à celui retrouvé dans certaines parties de la Floride ou de l’Espagne aujourd’hui ».

Les chercheurs soulignent également l’importance de revisiter les zones précédemment explorées. Ces sites, où ont été localisées ces traces de pas, ont en effet été largement explorés par les chasseurs de fossiles au cours de ces dernières décennies. Pourtant, jusqu’à présent, ces pistes étaient passées complètement inaperçues.

Source

Articles liés :

Cet étrange cafard a vécu au temps des dinosaures

Découverte incroyable de 25 empreintes de dinosaures en Afrique du Sud

Des empreintes de dinosaures de 170 millions d’années découvertes en Écosse