in

Le volcan le plus actif d’Islande est sur le point d’entrer en éruption !

Crédits : Smithsonian Institution

Situé dans le sud de l’Islande, le Grímsvötn a fait tremblé la terre. En effet, les experts sur place ont enregistré des milliers de séismes. La population s’attend donc à une nouvelle éruption après celle qui s’était produit il y a presque dix ans. À l’époque, près d’un millier de vols avaient été annulés dans le nord de l’Europe en raison de la présence massive de cendres.

Trois séismes d’une magnitude supérieure à 5

Situé sous la calotte glaciaire du Vatnajökull sur les Hautes Terres d’Islande, le Grímsvötn s’est réveillé selon un article publié dans Iceland Review le 18 juin 2020. Les scientifiques sur place ont mesuré le dioxyde de soufre (SO2) dans la zone. Selon ces derniers, il s’agissait de la mesure la plus élevée pour un volcan n’étant pas encore entré dans une phase éruptive. Or, ces taux de SO2 révèlent la présence certaine de magma à faible profondeur.

Selon un article de Newsweek, pas moins de 4 500 tremblements de terre ont été enregistrés à partir du 19 juin. Or, trois de ces séismes ont dépassé une magnitude de 5. Le plus imposant était celui du 21 juin avec une magnitude de 5,8 près de Siglufjörður, dans le nord-est de l’île. Les deux autres intervenus la veille – dont la magnitude était respectivement de 5,4 et 5,6 ont déclenché des glissements de terrain et des chutes de pierres près de l’épicentre.

volcan islande
Le volcan Grímsvötn en éruption le 22 mai 2011
Crédits : NASA Goddard Space Flight Center

Une éruption imminente

Selon l’Organisation maritime internationale (OMI), d’autres séismes devraient se produire dans les prochains jours. Or, un tremblement de terre dont la magnitude devrait être équivalente ou supérieure à 6 n’est pas à exclure. En tout cas, l’OMI est certaine que l’activité sismique ne prendra pas fin sans séismes plus importants. Ainsi, le Grímsvötn devrait bientôt entrer en éruption. Toutefois, il faut rappeler que les risques pour la population sont très faibles. En effet, le volcan se trouve dans une région éloignée de toute habitation et infrastructure

La dernière éruption du monstre a eu lieu du 21 au 28 mai 2011. Or, il s’agissait de l’éruption la plus intense de ces cent dernières années ! Lors de cet impressionnant événement, le volcan a rejeté un énorme panache volcanique composé de vapeur d’eau, de cendres et de téphras. Rappelons aussi que l’éruption du Grímsvötn avait causé la fermeture de l’espace aérien islandais ainsi que l’annulation de nombreux vols dans plusieurs pays d’Europe. Entre le 23 et le 25 mai, le Royaume-Uni avait annulé entre 900 et 1 600 vols selon les sources. Les 25 et 26 mai, l’Allemagne avait à son tour annulé entre 450 et 600 vols.