in ,

Le transport de défibrillateurs par drone pourrait sauver de nombreuses vies

Crédits : Good Free Photos

Récemment au Canada, une phase de test a permis de démontrer les avantages de l’utilisation de drones afin de venir en aide aux personnes victimes d’un arrêt cardiaque. Il s’agit d’une nouvelle preuve que ces machines peuvent être utiles en termes d’urgences sanitaires.

Des drones transportant des défibrillateurs

Il est indéniable que les drones progressent dans le domaine de la santé. Dernièrement, nous évoquions le géant de la livraison UPS, ayant signé un accord sans équivalent avec la Federal Aviation Administration (FAA). UPS est devenue la première société à obtenir la certification Part 135 Standard aux États-Unis. Autrement dit, une ligne aérienne sera ouverte pour UPS, spécialement dédiée à la livraison par drone. Dans un premier temps, il s’agira de livrer du matériel destiné aux hôpitaux et de répondre à des urgences liées à l’acheminement d’organes à transplanter.

Plus au nord, au Canada, une expérimentation a eu lieu dans la province de l’Ontario, selon un article de ZDnet publié le 7 octobre 2019. Il s’agissait de démontrer l’utilité des drones dans l’acheminement de défibrillateurs vers le lieu d’un accident cardiaque. Ce test a été opéré par les sociétés InDro Robotics, Cradlepoint et Ericsson avec l’approbation des autorités locales.

L’utilisation d’un défibrillateur avant l’arrivée des secours peut faire gagner de précieuses minutes ?
Crédits : capture YouTube/Mal Raddalgoda

Arriver avant les secours

Rappelons qu’en cas d’attaque cardiaque, chaque minute compte. Or, l’utilisation d’un défibrillateur avant même l’arrivée des secours peut augmenter les chances de survie. Dans le cadre de l’expérimentation, les drones sont arrivés sept minutes avant les secours après avoir parcouru une distance de 16 km. Autrement dit, les zones rurales moins desservies par les services de secours pourraient trouver une grande utilité à ce type de dispositif.

Il faut également savoir que les appareils de type DAE livrés sur place peuvent être utilisés par des personnes non formées aux premiers soins. En effet, ces machines sont dotées d’une voix expliquant à la personne comment s’y pendre. Ainsi, cela permet une utilisation certaine avant même l’arrivée les secours, et constitue donc un gain un temps précieux. Ce test s’est avéré être un succès et l’avenir nous dira si le dispositif sera réellement adopté.

Voici les images de l’expérimentation ayant eu lieu au Canada :

Articles liés :

Après un crash près d’une école maternelle, La Poste Suisse suspend ses livraisons par drone

Le gouvernement des États-Unis a approuvé le premier vol de drone hors champ de vision !

Amazon veut faire de la surveillance par drone un « service » !