in

Le taxi volant Bell Nexus sera lancé en collaboration avec Uber en 2020 !

Crédits : Bell

Déjà présenté l’an dernier, le concept de taxi volant Nexus du constructeur Bell est désormais en cours de finalisation. Mieux encore, ce dernier a fait l’objet d’une importante annonce, à savoir un lancement prévu en 2020 en collaboration avec la société Uber !

Un concept enfin finalisé

Lors du CES 2018, le constructeur Bell avait dévoilé son projet de taxi volant, un hélicoptère électrique haut de gamme dont seule la cabine avait été montrée. Par ailleurs, aucune explication n’avait été donnée concernant la technologie ou le système de vol. Toutefois, dans le cadre du CES 2019, Bell est logiquement revenu à la charge.

Désormais, nous savons qu’il s’agit d’un aéronef multi rotors à décollage et atterrissage verticaux. Plus précisément, il est question de six rotors orientables de deux mètres de diamètre donnant à l’appareil une allure de drone. Le Nexus comporte 5 places et sa motorisation est assurée par un système de propulsion hybride avec turbine thermique mis au point par le groupe français Safran.

taxi Bell 1ere version
La cabine du nexus présentée l’an dernier
Crédits : Bell

Bientôt le lancement d’un service ?

Bell a surtout créé la sensation en annonçant les premiers vols commerciaux de son Nexus pour la seconde moitié de l’année 2020. Ceci devrait se concrétiser avec Uber, la célèbre société d’applications mobiles de mise en contact d’utilisateurs avec des conducteurs réalisant des services de transport.

« L’espace manque de plus en plus au niveau du sol, c’est donc dans la dimension verticale que nous trouverons des solutions aux défis du transport – et c’est là que la vision de mobilité sur demande de Bell se concrétisera », a déclaré Mitch Snyder, CEO chez Bell dans un communiqué publié le 7 janvier 2019.

Alors que la concurrence fait rage avec les projets portés par Rolls-Royce, Aston Martin, Airbus, ainsi que Boeing, il faut savoir que depuis 2017, Uber désire lancer son service Uber Elevate, relatif au transport de particuliers à bord de véhicules volants. La collaboration avec Bell représente donc une occasion idéale d’y parvenir, une fois que les problématiques juridiques et sociétales seront réglées – d’où le délai annoncé.

Sources : EngadgetCaradisiacSiècle Digital

Articles liés :

Premier test pour le taxi volant Pop.Up Next, un véhicule d’un nouveau genre !

Le taxi volant électrique autonome d’AirSpaceX est prévu pour 2026

Uber annonce la mise en place d’un centre de recherche sur les taxis volants en France