in

Le tabac à sucer (snus) moins nocif que la cigarette, selon la FDA

Crédits : Wikimedia commons

Aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) a donné une autorisation étonnante à un fabricant de tabac suédois. En effet, cette dernière pourra affirmer que le snus (ou tabac à sucer) est moins nocif que la cigarette.

Qu’est ce que le snus ?

Le snus est une poudre de tabac humide consommée principalement dans les pays du nord de l’Europe. Il ne faut pas le confondre avec le tabac à fumer, le tabac à chiquer ou encore le tabac à priser. Il s’agit en réalité d’une sorte de tabac à sucer puisqu’il est question de placer une dose entre la gencive et la lèvre supérieure. Certaines personnes garderont cette même dose en place seulement quelques minutes et d’autres plusieurs heures.

En début d’année 2018, nous évoquions le fait que le snus était interdit au sein de l’Union européenne. C’est pour cette raison que le premier pays où ce type de tabac est consommé est la Norvège, non membre de l’Union. Toutefois, la Suède bénéficie d’une autorisation spéciale puisque le snus y est présent dans les mœurs depuis plusieurs siècles.

snus tabac à sucer
Le snus est disponible sous deux formes, à savoir en poudre (à modeler) et en petits sachets.
Crédits : Pixabay

La FDA l’estime moins nocif

La société suédoise Swedish Match est spécialisée dans les produits à base de tabac, dont le snus. Or, cette entreprise a reçu une autorisation inédite de la part de la Food and Drug Administration (FDA) dans le cadre de la vente de snus sur le sol américain. Comme l’indique la CNBC dans un article du 22 octobre 2019, il sera possible pour le fabricant d’affirmer que le snus est moins nocif que le tabac à fumer !

La FDA a déclaré que, par rapport à la cigarette, la consommation de snus permettait de réduire les risques de cancer de la bouche, de maladies cardiaques et de cancer du poumon. Cette réduction des risques concernerait également les accidents vasculaire cérébraux, les emphysèmes pulmonaires et les bronchites chroniques.

Des produits plus acceptables

Le tabagisme tue environ 8 millions de personnes chaque année et le vapotage est au cœur d’un scandale sans précédent aux États-Unis. Pour la FDA cherchant une porte de sortie, il est question d’encourager différentes façons de consommer, c’est-à-dire celles où il n’est pas question de fumer.

Revenons au snus, auquel on attribue des vertus relaxantes et énergisantes. Il faut savoir que ce produit contient également des substances cancérigènes et peut donc, à terme, générer différents cancers : pancréas, bouche, gorge et œsophage, entre autres. De plus, le risque de maladies cardio-vasculaires n’est pas du tout exclus ! Par ailleurs, le snus est aussi addictif que la cigarette et une dose est équivalente (en nicotine) à trois cigarettes !

Articles liés :

Un avertissement sur chaque cigarette permettrait de réduire le tabagisme

Le tabagisme s’attaquerait également à l’audition !

Cigarette électronique : une molécule toxique peut endommager les organes vitaux annoncent des chercheurs