in

Le steak « sauce alu » : que se passe-t-il lorsque l’on verse de l’aluminium en fusion sur un steak ?

Crédits : Capture vidéo

De nombreuses expériences sont inutiles, voire incroyablement débiles. Est-ce le cas du fait de « cuire » une pièce de viande avec de l’aluminium en fusion? Chacun se fera sa propre opinion, mais la vidéo de l’expérience a tout de même quelque chose de spectaculaire.

La vidéo (visible en fin d’article) a été élaborée et postée par la chaine YouTube Backyard Scientist, comprendre « le scientifique de l’arrière-cour ». Il s’agissait de mettre en contact prolongé un gros steak de bœuf d’une épaisseur de 3 cm avec de l’aluminium en fusion.

Selon le principal protagoniste de la vidéo, ce test a été réalisé afin de voir les dégâts que pourrait faire de l’aluminium en fusion sur des tissus musculaires. Une caméra thermique a été utilisée afin de mesurer les variations de température en temps réel et vérifier la profondeur avec laquelle le steak sera brulé.

L’expérience s’est déroulée en deux étapes. La première phase a été réalisée à l’extérieur, où l’aluminium en fusion a été versé sur la pièce de viande posée sur une planche inclinée. On voit alors l’aluminium « glisser » sur le steak puis un peu de fumée. Le steak a été brulé partiellement sur la face exposée, et ce sur une épaisseur d’un millimètre seulement.

La seconde phase consistait en la cuisson d’un steak similaire à l’aide d’aluminium en fusion dans une poêle au sein d’une cuisine traditionnelle. Après avoir fait fondre le métal dans la poêle, le steak est plongé dedans. On voit alors ce dernier flotter, dégageant une épaisse fumée alors que la température dans la poêle oscille entre 230 et 240 °F (entre 110 et 115° C). La température du steak une fois sorti du « bain d’aluminium » est mesurée à 123 °F soit environ 50 °C et baisse lentement. Quelques minutes dans la poêle ont suffi à cuire le steak sur une épaisseur de 3 mm de chaque côté.

Si l’aspect final apparait plutôt appétissant pour les amateurs de steak saignant, il est évidemment déconseillé de le consommer, ni même le donner à manger au chien. Une expérience qui ne doit évidemment pas être reproduite.

Sources : UbergizmoC NetCnBeta